Ciments de Bizerte : orientation vers un avenir meilleur

Ciments de Bizerte L-Economiste-Maghrébin

Au 1er trimestre 2019, la société « Les Ciments de Bizerte » enregistre une hausse du chiffre d’affaires local de 5,14% et du chiffre d’affaires total de 6,92%. Et ce, suite à la reprise des exportations.

Ainsi, la production du ciment a connu une baisse de 16,84%, soit 124 445 tonnes au 1er trimestre 2019, contre 149 663 tonnes au 1er trimestre 2018.

Pour la production du clinker, elle diminue de 43,28 %. Et ce, en passant de 130 640 tonnes au 1er trimestre 2019 à 74 090 tonnes une année auparavant. En cause, l’arrêt annuel pour la maintenance de tous les ateliers.

Idem pour la production de la chaux qui connait une baisse de 42,25% par rapport à la  même période de l’année 2018.

Quant au chiffre d’affaires local de la société Les Ciments de Bizerte, il atteint 19,364 MDT contre 18,416 MDT. Aussi, le chiffre d’affaires total est passé 18,416 MDT à 19,692 MDT. Cette amélioration est due à l’exportation de 328 193 DT, représentant 25,73% de cette hausse.

Par ailleurs, l’activité de déchargement des navires de coke de pétrole génère des revenus de 436 219 DT HT. Et ce, suite aux déchargements de deux navires de 36 351 tonnes.

S’agissant de l’endettement, la société Les Ciments de Bizerte obtient des crédits à moyen et long terme nécessaires pour le financement de son programme de mise à niveau II (PMN II) et de certains projets d’accompagnement.

En ce qui concerne les crédits à court terme pour préfinancement des stocks, ils seront honorés à leur échéance quoiqu’il reste envisageable de les renouveler pour une période supplémentaire.

Ciments de Bizerte : perspectives du 2ème trimestre 2019

Les Ciments de Bizerte prévoit une augmentation de la production de clinker et de ciment au 2ème trimestre 2019. Et ce, après l’achèvement des travaux de maintenance annuelle. Cette dernière permettra de subvenir à la demande locale et au développement de l’export.

Aussi, la société mettra le cap vers l’exportation et consolidera sa part de marché sur le marché local des liants (ciment et chaux). Elle reprendra son activité de déchargement de coke pour de nombreuses cimenteries du secteur.

En outre, elle contribuera à éponger l’actuel excédent national de clinker et aidera à minimiser les coûts de surestarie enregistrés par les confrères cimentiers lors de leurs opérations d’importation de coke.

Au final, la Société Les Ciments de Bizerte s’achemine vers l’achèvement de son programme d’investissement décidé dans son programme de mise à niveau. Et elle s’oriente vers un avenir meilleur sur tous les plans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here