Balance commerciale alimentaire : taux de couverture de 86,4% (T1)

balance alimentaire commerciale alimentaire L'économiste maghrébin

La balance commerciale alimentaire enregistre pendant le premier trimestre de 2019 une baisse au niveau du taux de couverture. Ce taux atteint 86,4% contre 117% pendant la même période de 2018. Notons par ailleurs que ce taux était de l’ordre de 74,1% au mois de janvier 2019.

Dans un communiqué rendu public, aujourd’hui 11 avril, le ministère de l’Agriculture explique cette baisse par la hausse des importations alimentaires de 18,8% et la baisse des exportations alimentaires de 12,3%. Et ce, à cause de la baisse des recettes de l’huile d’olive de 43% en valeur et 39% en volume.

Ainsi, cela contribue à la création d’un déficit financier au niveau de la balance commerciale alimentaire de 211,8 millions de dinars, soit 5,3% du déficit de la balance commerciale. Contre un excédent de 222,6 millions de dinars pendant le premier trimestre de 2018.

Cependant, sans compter les recettes de l’huile d’olive, les exportations des produits alimentaires enregistrent une hausse de 19%. Et ce, grâce aux revenus des dattes (+24%), des agrumes (+18%), légumes (+14%), conserves (+50%), pattes alimentaires (+81%)  et les fruits (+50%).

Déficit de la balance commerciale alimentaire

Le ministère précise que la valeur des exportations alimentaires pendant le premier trimestre de 2019 représente 11,3% de ensemble des exportations tunisiennes.

Par ailleurs, la valeur des importations alimentaires pendant le premier trimestre 2019 atteint 1554,5 millions de dinars, soit une hausse de 18,8% par rapport à la même période  de 2018. En cause : la hausse des importations d’un certain nombre de produits alimentaires, à l’instar de l’orge (181%), le maïs (105%) et le blé (97%). En outre, la cadence d’importation d’autres produits alimentaires comme le lait et ses dérivés  enregistre une hausse de 33%, le thé de 108% et la banane de 38%. Enfin, l’importation de certains produits alimentaires baisse en valeur pendant cette période. Il s’agit du blé dur (3%), du sucre (40%), de l’huile végétale (22%) et de la pomme de terre (64%).

Au final, la valeur des importations des produits alimentaires durant le premier trimestre 2019 représente 9,8% de la totalité des importations. Contre 9,5% pendant la même période de 2018.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here