Hausse du tarif du transport non régulier de 8% à partir de 2020

transport non régulier - l'économiste maghrébin
Fin de la séance de négociation.

La Chambre nationale des taxis individuels, relevant de l’UTICA, finit par obtenir gain de cause. Le ministère du Transport accepte les revendications de la Chambre concernant le transport non régulier. 

En effet, le ministère du Transport accorde une augmentation du tarif au secteur du transport non régulier de 8%. Il s’agit d’une augmentation qui entre en vigueur à partir du 1er janvier 2020. De plus, le ministère affirme que le coût de l’assurance sera révisé à la baisse.

Par ailleurs, des négociations débuteront pour le rééchelonnement des dettes des professionnels auprès des banques et du leasing. Le ministre du Transport présidera en personne les négociations entre la Chambre nationale des taxis individuels et la Fédération tunisienne des sociétés d’assurances (FTUSA), afin de revoir à la baisse le tarif de l’assurance.

De même, il est prévu de rééchelonner les dettes des professionnels du secteur auprès de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). Alors que la Chambre affirme que les chauffeurs auront la possibilité d’obtenir le fonds de commerce après la retraite.

Et pourtant, la séance de négociation n’était pas facile. Elle s’est déroulée de 14h30 à 3 heures du matin. Samir Majoul, le président de l’UTICA, le vice-président de la Fédération nationale du Transport, Moez Sellami et Hichem Ben Ahmed, le ministre du Transport y ont participé.

Au final, la Fédération nationale du Transport revient sur la série de protestations qu’elle annonçait contre la dernière hausse des prix des hydrocarbures. Et suite à cet accord, elle annule toutes ses protestations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here