Championnat d’Afrique : la lutteuse Marwa Amri remporte sa 10e médaille d’or

Marwa Amri L'Economiste Maghrébin

Lors du Championnat d’Afrique de lutte féminine, qui s’est tenu à Hammamet, la Tunisienne Marwa Amri s’adjuge l’or, pour la dixième fois dans sa carrière. Alors qu’en lutte libre, les Tunisiens ont recueilli une moisson de 63 médailles.

Première lutteuse africaine à être leader du classement mondial de la Fédération internationale des luttes associées en 2014, médaille de bronze en lutte libre (-58 kg) en 2016, médaille d’argent en catégorie des moins de 58 kg en 2017, la Tunisienne Marwa Amri ne se lasse pas, à notre grand bonheur, de nous émerveiller.

Marwa balaie son adversaire… en 30 secondes chrono !

Ainsi, elle vient d’ajouter à son riche palmarès un 10e titre continental dans la catégorie des -62 kg, lors du championnat d’Afrique de lutte féminine, organisé du 26 au 31 mars  à Hammamet.

C’est d’autant plus impressionnant qu’à 30 ans, notre héroïne nationale a glané, depuis 2008 jusqu’à nos jours, pas moins de 10 médailles d’or en lutte libre (+55kg). En plus de la médaille d’argent qu’elle a gagnée au début de sa carrière en 2008.

Cerise sur le gâteau, la multiple championne d’Afrique, a balayé, dimanche en finale, la nigériane Aminat Oluwafunmilayo Adeniyi, en 30 secondes… Salut l’artiste!

Dans la même catégorie, la Tunisienne Faten Hammamia s’est adjugée l’or des -55 kg.

Une moisson de 63 médailles

Toujours dans le domaine de la lutte libre, les Tunisiens ne sont pas en reste puisqu’ils ont réussi une moisson de 63 médailles (19 or, 22 argent et 22 bronze).

Au classement par équipe, nos lutteuses occupent la 2e place (177 points) derrière le Nigéria (195 points), alors que l’Egypte se place en 3e position avec (160 points).

S’agissant de la lutte gréco-romaine, la Tunisie figure en 3e position (139 points), derrière l’Egypte (220 points) et l’Algérie (192 points).

Rappelons que 375 lutteurs représentant 26 pays ont pris part aux championnats d’Afrique de lutte (cadets, juniors, seniors et féminine).

Les pays engagés sont : la Tunisie, l’Algérie, l’Angola, le Burundi, le Congo, la RD Congo, la Côte d’Ivoire, l’Egypte, la Guinée Bissau, la Guinée, le Ghana, le Kenya, Madagascar, le Maroc, la Namibie, le Nigeria, l’Afrique du Sud, le Sénégal, la Sierra Leone, le Soudan, l’Ouganda, le Liberia, la République centrafricaine, les Comores, le Cameroun et le Mali.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here