La lutte contre la tuberculose à l’honneur à la Cité des Sciences

Tuberculose L'Economiste Maghrébin

Certaines maladies sont mises au-devant de la scène plus que d’autres. En effet, bien que la tuberculose soit la maladie infectieuse la plus meurtrière au monde, elle reste mal connue de la population et même des professionnels de santé.  

Parce que la tuberculose sévit bien plus qu’on ne le pense en Tunisie, il est crucial d’en avoir une bonne connaissance. L’information étant au centre des stratégies de prévention, la Cité des Sciences de Tunis organise une journée de sensibilisation, à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose qui se tient le 24 mars de chaque année.

Moyens de contamination et de prévention

Au programme de cette journée 2 conférences, dont l’une intitulée « La tuberculose chez l’Homme et les moyens de contamination » sera donnée par Dr. Hanen SMADHI REJEB, Professeur agrégé en pneumologie à l’Hôpital Abderrahmane Mami de l’Ariana.

Une seconde conférence sera tenue par Dr. Ahmed REJEB, Professeur hospitalo-universitaire en histologie et pathologie, et Président du Conseil National de l’Ordre des Médecins Vétérinaires de Tunisie (CNOMVT), Dr. Fayçal HMANI, Médecin vétérinaire inspecteur divisionnaire et Secrétaire général du CNOMVT et Dr. Nada SOUISSI HMANI, Médecin Vétérinaire et Inspecteur Régional à l’Institut de la Recherche Vétérinaire de Tunis.

Cette conférence aura pour thème « Quels sont les moyens de prévention contre la maladie de la tuberculose? ».

Le programme scientifique sera enrichi d’une pièce de théâtre  « La maladie de la tuberculose », de même que des stands permettront aux curieux de découvrir les foyers de tuberculose chez l’Homme et les voies de contamination par l’animal.

Seront tenues par ailleurs une projection d’une série de photos de lésions de tuberculose animale, ainsi qu’une séance d’observation au microscope de la bactérie responsable de la tuberculose.

4500 personnes meurent chaque jour

A l’échelle mondiale, la mobilisation contre la tuberculose est au centre des stratégies sanitaires car en effet, chaque jour près de 4500 personnes meurent de la tuberculose et pas loin de 30 000 contractent cette maladie pourtant évitable et curable. D’après les estimations, la lutte antituberculeuse menée dans le monde a permis de sauver 54 millions de personnes depuis l’an 2000, et de réduire le taux de mortalité de 42%.

La célébration de cette journée sous le thème « il est temps » , souligne ainsi l’urgence à agir et à intensifier les efforts pour mettre fin à une épidémie mondiale qui a trop longtemps duré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here