Le stade olympique de Sousse sur les rails, le projet de la Cité sportive de Sfax piétine

Les travaux d’agrandissement de l’actuel stade de Sousse vont démarrer le 25 mars courant, mais on ne sait pas quand ils seront achevés. Par contre, le projet de la Cité sportive de Sfax ne semble pas voir le jour de sitôt.

C’est officiel : les travaux d’extension du stade olympique de Sousse débuteront le 25 mars courant. C’est ce qu’a annoncé le chef du gouvernement Youssef Chahed lors d’une brève visite à Sousse. Le chef du gouvernement a posé la première pierre de la piscine olympique de Sousse. Il a également supervisé l’état d’avancement des travaux du projet d’aménagement du Stade Olympique de Sousse.

Ainsi, M. Chahed était accompagné du ministre de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire et de la ministre de la Jeunesse et des Sports. Étaient aussi présents les anciens présidents de l’Etoile Sportive du Sahel et de Ridha Charfeddine, l’actuel président du l’ESS.

Par ailleurs, notons qu’aucun média n’a pas été invité à couvrir l’événement, à part la télévision nationale.

Un projet ambitieux

En outre, le coût de l’extension des gradins ouverts et de l’agrandissement des virages du stade actuel s’élève à 32 millions de dinars. 25 millions de dinars sont assurés par l’Etat, la municipalité de Sousse compte sur une subvention de quatre millions de dinars promise par le ministère de la Jeunesse et des sports.

Le président du Club Sportif du Sahel avancera deux millions de dinars de sa propre poche. Mais, il faut gratter dans le fond des caisses pour trouver le million de dinars manquant.

Quant à la piscine olympique dont les travaux vont démarrer le 15 mars 2019, le coût est de l’ordre de 13 millions de dinars.

Une fois rénovée, la capacité d’accueil du Stade olympique passera de 23.000 à 40.000 spectateurs. En attendant, le stade actuel sera fermé à la fin de la saison sportive en cours. Toutefois, on ignore la date de sa réouverture, vu que la durée des travaux n’est pas précisée.

La Cité sportive, rêve de tous les Sfaxiens

En revanche, un autre mégaprojet- qui accuse un retard de plusieurs années- ne semble pas décoller faute de moyens.

En effet, il s’agit du projet de la nouvelle Cité sportive multidisciplinaire à Sfax. Il a été lancé en 2008 et son coût de réalisation était estimé, à l’époque, à 200 millions de dinars. Cette cité s’étale sur une parcelle de terrain de 42 hectares située sur la rocade n°11, côté route de Gabès.

La future Cité sportive olympique sera composée d’un stade olympique de 40.000 places; d’une salle omnisports avec une capacité de 6000 spectateurs; d’une piscine couverte de 500 spectateurs; d’un stade de rugby de 500 spectateurs; et d’un d’athlétisme de 500 places, avec un petit hôtel d’accueil des athlètes.

Disons, pour positiver les choses, que les appels d’offres pour l’étude technique de la Cité sportive de Sfax ont été lancés le 14 novembre dernier dans le cadre d’une approche participative entre le secteur public et privé.

Il est à rappeler à ce propos, que lors de sa visite à Sfax au mois de février dernier, la ministre de la Jeunesse et des Sports, Mme Sonia Ben Cheikh, a promis aux Sfaxiens de « réaliser leur rêve de Cité sportive, en accélérant en 2019 l’achèvement des projets sportifs en suspens à Sfax ».

Une belle musique qui berce les oreilles des Sfaxiens depuis… 11 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here