Un Tunisien élu à la tête de Rugby Afrique

Rugby Afrique L'Economiste Maghrébin
Khaled Babbou

Le Tunisien Khaled Babbou a été élu, lors de la 13eme Assemblée Générale de Rugby Afrique tenu le 2 mars à Marrakech (Maroc), Président de Rugby Afrique.

Abdelaziz Bougja, Président sortant, est élu Président d’Honneur à l’unanimité.

Nouveau Bureau éxécutif de Rugby Afrique

  • Président : Khaled Babbou (Tunisie)
  • Vice-Président : Andrew Owor (Ouganda)
  • Trésorier : Tano Elvis (Cote d’Ivoire)
  • Secrétaire Général : Jurie Roux (Afrique du Sud)

Les 27 membres votants (26 présents + 1 procuration) élisent, par bulletin secret, les 7 officiers du Comité Exécutif. Notons que l’affiliation de l’Egypte est votée à main levée avec 25 votes favorables.

«Je suis très heureux que les élections se soient bien déroulées et que la plupart des pays aient accepté nos candidatures et nous aient donné le mandat de diriger Rugby Africa pour les quatre prochaines années. Nous pensons qu’avec notre stratégie, nous pouvons collaborer avec tous les membres de Rugby Africa et accélérer le développement du rugby sur le continent », a commenté le vice-président nouvellement élu, Andrew Owor.

Khaled Babbou, nouveau Président de Rugby Afrique a félicité Abdelaziz Bougja et son équipe pour le fantastique travail accompli, avant de clôturer l’Assemblée Générale avec comme mot d’ordre pour la suite : « En Afrique, nous restons unis, soudés et visons ensemble la performance ! ».

Créé en 1986, Rugby Africa regroupe les nations africaines pratiquant le rugby à 15, le rugby à 7 et le rugby féminin. Rugby Africa organise notamment la Rugby Africa Gold Cup, compétition qualificative pour la Coupe du Monde de rugby 2019, et Africa 7, compétition qualificative pour les Jeux Olympiques de 2020. Rugby Africa compte 38 membres, dont 22 membres ou membres associés de World Rugby, 10 membres ou membres associés de Rugby Africa et 16 nouveaux pays travaillant avec Rugby Africa.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here