Enseignement primaire : vers une grève générale ?

CGTT enseignement privé

L’instance administrative de la fédération de l’enseignement primaire se tiendra demain, 3 mars, au siège central de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT).

Lors de cette réunion, l’instance décidera si elle va continuer les  négociations avec le ministère de l’Éducation ou opter pour une grève générale. Il s’agit d’une nouvelle menace qui plane sur l’enseignement primaire.

En effet, les instituteurs revendiquent  principalement la publication de l’ajustement du règlement de base du secteur. D’après la fédération ce retard a  privé 30 mille instituteurs de la promotion exceptionnelle. Elle revendique également  la publication du reste des primes dans le JORT.

Ainsi, à peine la crise de l’enseignement secondaire a pris fin, que les instituteurs ont annoncé leurs revendications. Les parents d’élèves ont encore en mémoire les moments pénibles de la dernière grève des enseignants. Ainsi, il semble que le sort de l’année scolaire dans l’enseignement primaire dépende de la réunion en question.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here