Tunisie Valeurs: rétrospective 2018 des sociétés cotées (Partie 1)

Tunisie Valeurs L-Economiste-Maghrébin

L’intermédiaire en Bourse,Tunisie Valeurs, a publié la rétrospective 2018 des 82 valeurs cotées. Parmi ces valeurs, on a sélectionné, pour cette première partie, Tunisair, Sotuver, PGH, City Cars et Ennakl. Voici les chiffres clés. 

Selon Tunisie Valeurs, l’année 2018 a effacé, pour la compagnie aérienne nationale, trois années baissières en Bourse. D’où, elle a ramené sa performance annuelle à 81%. Par ailleurs, Tunisair a tiré profit d’une bonne saison touristique qui a boosté son chiffre d’affaires. Soit un record historique de plus de 3 milliards de dinars attendu pour 2018. Toutefois, la rentabilité reste toujours plombée par des charges (salariales et opérationnelles) exorbitantes, générant un résultat négatif.

S’agissant de Sotuver, elle a enregistré trois années successives de hausse. Et ce, avec une performance depuis le début de l’année 2018 à 73%. Et pour cause, le producteur de verre a pu doubler ses bénéfices en l’espace de deux ans grâce à l’extension de la capacité de production et de la nouvelle dynamique commerciale orientée vers l’export.

Ainsi, les bonnes saisons oléicoles en Tunisie et la montée en compétitivité (effet de la dépréciation de la monnaie) ont également aidé ladite société. En outre, les “gros” travaux étant désormais derrière elle, les cash flow seront, selon la même source, davantage mis à contribution pour le désendettement et la rémunération des actionnaires.

De son côté, PGH a affiché une performance boursière de 25% à fin 2018. Et si son leadership est confirmé, ses ventes bien orientées et ses investissements toujours soutenus -même si parfois économiquement incompréhensible- c’est aujourd’hui la situation financière du conglomérat qui nous interpelle.

De ce fait, PGH a enregistré une dette nette de près de 1,5 milliard de dinars, soit 1,9 x les fonds propres. Dont le coût devrait avoisiner les 100 MDT en charges d’intérêts. Et ce, suite à la hausse des taux en 2018. Pour y faire face, PGH devrait, selon Tunisie Valeurs, rationaliser ses investissements afin de libérer du cash et réduire son endettement.

Tunisie Valeurs: City Cars et Ennakl dans le vert en dépit des difficultés connues

Quant à elle, City Cars a connu une bonne résilience en 2018 pour atteindre une performance annuelle de 16%. D’ailleurs, le concessionnaire de la marque KIA a conservé son titre de “voiture la plus vendue auprès des particuliers” en Tunisie.

Cependant, ce succès commercial ne devrait pas occulter les difficultés que connaît le secteur automobile en général. Telles que la dépréciation du dinar, les restrictions quantitatives à l’importation et la hausse de la pression fiscale.

Dans le même secteur, Ennakl a enregistré une performance à peine dans le vert en 2018, soit 3%. Le concessionnaire automobile a subi de plein fouet la forte dépréciation du dinar. Par conséquent, la trésorerie passe en territoire négatif. Et ce, pour la première fois dans l’histoire du groupe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here