Raoudha Laâbidi : « Le test anal sert à prouver l’agression subie par les enfants »

Raoudha Laabidi L'Economiste Maghrébin

L’affaire de l’école coranique de Rgueb suscite l’indignation de l’opinion publique. Invitée dans une émission de télé sur El hiwar Ettounsi, la présidente de l’Instance nationale de lutte contre la traite des personnes, Raoudha Laâbidi, a confirmé que deux enfants ont été victimes de viols répétitifs.

Elle ajoute également que les enfants ont été contraints de manger de la nourriture avariée et qu’ils ont été brutalisés. D’autres souffrent de maladies telles l’asthme, la gale et les poux. Elle précise également : « Ces enfants sont maltraités car ils se trouvent dans l’ignorance totale ». Elle évoque aussi le fait qu’ils ont été exploités dans des travaux de bâtiment.

La présidente de l’instance affirme que : « Ces enfants ont été victimes de maltraitance au sein de cette école. »

La polémique du test anal

Raoudha Laâbidi a indiqué que le test anal sert à prouver l’agression subie par les enfants, contrairement à ce qui se raconte de la part de l’organisation internationale Amnesty international. Il est effectué  dans leur intérêt, pour punir les véritables agresseurs.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here