Régions : vers le recrutement de 150 médecins

médecins

« Le ministère de la Santé va déployer 150 médecins spécialistes dans les régions au cours des trois prochaines années », affirme le ministre de la Santé Abderraouf Chérif.

Par ailleurs, le ministre ne manque pas d’exposer des chiffres inquiétants. En effet, les médecins qui ont quitté les hôpitaux publics étaient au nombre de 2000 en 2017, de 2050  en 2018. Et 1500 médecins en 2019 alors que l’année vient de commencer.

Le ministre a regretté que l’Etat soit dans l’incapacité de recruter pour remplacer les postes vacants. Cela est dû, d’après lui, à un problème de finances publiques.

Par ailleurs, le ministre a fait savoir qu’il existe un manque flagrant de spécialistes dans les hôpitaux régionaux. Dans le même contexte, il a fait savoir que 150 médecins seront recrutés pour être déployés sur les trois prochaines années. L’objectif est de faire face au manque de médecins spécialistes au niveau régional.

Les hôpitaux régionaux se trouvent depuis des années confrontés au départ à la retraite des médecins. Ces derniers préfèrent souvent exercer dans le secteur privé.

Faut-il encore rappeler que  la fuite des compétences est alimentée, entre autres, par le départ des médecins dans le cadre de la coopération technique entre la Tunisie et certains pays.

Le dernier exemple est celui de l’appel à recrutement de 245 médecins par l’Arabie Saoudite.  Une délégation saoudienne était d’ailleurs  à Tunis du 7 au 10 janvier 2019 pour cet objectif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here