Centre public pour enfants autistes : encore quelques jours pour s’inscrire

enfants autistes L'Economiste MAgrébin

Les personnes autistes nécessitent un encadrement adapté à leur besoins spécifiques. Bien qu’il existe plusieurs modalités de prise en charge, celle en institution sanitaire ou médico-sociale, est centrale. Avec pas moins de 200 000  personne autistes, la Tunisie ne disposait, jusqu’à très récemment, que de structures privées.

Ainsi, il devenait nécessaire de faciliter l’accès aux soins aux autistes de toutes les catégories sociales. La Tunisie s’est donc dotée en décembre 2018, du premier Centre public pour la prise en charge des enfants autistes. Son ouverture se fera très prochainement.

A cet effet, le ministère des Affaires sociales informe le public des dates des inscriptions préliminaires. Elles s’effectueront du 2 janvier au 25 janvier 2019. Les parents désireux d’inscrire leur enfant autiste dont l’âge est compris entre 3 et 12 ans, sont invités à le faire. Ils doivent déposer leurs dossiers au siège du centre, sis dans la ville Omar Mokthar à Sidi Hassine.

De même, ils pourront déposer leur dossier au siège de la Direction régionale des affaires sociales en Tunisie, (Bab El-Khadraa); ou sur son courrier électronique : dras.tunis@social.gov.tn .

Accueil gratuit des enfants issus des familles nécessiteuses

Par ailleurs, ce centre spécialisé a une capacité d’accueil de 40 enfants. Il regroupera pas moins d’une trentaine de soignants qui prendront en charge les enfants autistes. Et ce, dans un large éventail d’interventions, allant de la psychomotricité, l’ergothérapie à l’orthophonie.

D’une superficie d’environ de 2000 m², ce centre est également doté d’ateliers dédiés aux activités collectives ainsi que d’une cuisine et d’un restaurant.

« Ce centre accueillera gratuitement les enfants issus des familles nécessiteuses et à revenu limité », a déclaré Youssef Chahed (qui a inauguré le centre fin décembre 2018 ) précisant que les tarifs seront symboliques pour les familles aisées.

A noter que l’ouverture de deux autres centres dans le gouvernorat de Médenine et dans le nord-ouest, est prévue dans un avenir prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here