Khemaies Jhinaoui: « Nous essayons d’adapter notre économie aux marchés internationaux »

Khemaies Jhinaoui L'Economiste Maghrébin

Dans une interview accordée au  journal « LA RAZON », le ministre des Affaires etrangères, Khemaies Jhinaoui, a donné un aperçu global de la situation en Tunisie, lors de sa visite à Madrid.  

Au programme: la lutte contre le terrorisme, la relance économique. Interrogé sur les principaux défis, il a répondu que le principal défi est comment faire face aux menaces terroristes. Il a déclaré dans ce contexte: « Aucun pays n’est à l’abri du terrorisme ».  De ce fait, il a rappelé que la Tunisie a été la cible de graves attentats terroristes sur son territoire.

Khemaies Jhinaoui: « Aucun pays n’est à l’abri du terrorisme »

Il poursuit: « Les attentats terroristes ont frappé sévèrement l’économie et le tourisme. Actuellement, nos forces de sécurité sont mieux formées et mieux équipées. Je peux vous assurer qu’aujourd’hui la capitale et le pays en général sont aussi sûrs que tout autre ville européenne. Nous déployons tous les efforts nécessaires pour contrôler nos frontières et éviter tout type d’attaque et renforcer notre capacité de réaction ». 

Le deuxième défi majeur est celui de relancer l’économie. L’objectif est de créer des postes d’emploi pour les jeunes. Il précise: « Les Tunisiens demandent au gouvernement de créer plus d’emplois et d’opportunités, notamment pour les jeunes et, particulièrement, les jeunes diplômés ».

Quelles sont les mesures économiques et financières? A cette question, il a évoqué que la mise en œuvre de plusieurs lois comme celle sur l’investissement (2015)  a donné un nouvel élan pour inciter les investisseurs étrangers à investir.

Il en va de même quant à la nouvelle loi sur le partenariat public- privé pour encourager les investissements étrangers.

Il conclut: « Nous essayons de «réglementer » l’économie, de l’ouvrir et de l’intégrer dans les marchés internationaux, en particulier le marché européen. Cela aidera la Tunisie à attirer l’investissement étranger et à se transformer en une destination privilégiée pour les entreprises qui voudraient explorer de nouvelles opportunités ». 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here