UGTT – Gouvernement : encore un pas vers le consensus ?

négociations sociales - l'économiste maghrébin
mobilisation des syndicalistes

Les négociations entre la centrale syndicale et la présidence du gouvernement avancent, d’après le porte-parole de l’UGTT, Sami Tahri. Il semble que le consensus ne soit plus loin. 

Dans une déclaration accordée au quotidien Le Maghreb, dans sa livraison du 4 janvier, Sami Tahri indique que les négociations sont en nette amélioration. Les points de vue commençant même à se rapprocher.

Tout d’abord, Sami Tahri déclare que la présidence du gouvernement propose un nouveau montant pour les augmentations salariales. De 400 millions de dinars annoncés auparavant, elles passent à 700 millions de dinars.

Ensuite, les points de vue des deux parties se rapprochent sur la date d’application de leur effet rétroactif. En effet, le gouvernement propose la date de janvier 2019, avec un effet rétroactif à octobre 2018.

D’ailleurs, ces possibilités ont été évoquées, lors d’une rencontre entre le Chef du gouvernement et le secrétaire général de l’UGTT; avant la tenue de la commission 5+5.

Par ailleurs, notons que bien avant la tenue de la réunion entre les deux parties, Noureddine Taboubi avait déclaré, dans le cadre d’un meeting populaire à Gabès, que les propositions du gouvernement demeuraient loin des revendications de l’UGTT.

Il semble donc que l’on s’achemine vers un consensus entre les deux parties qui permettrait d’éviter la grève générale, dans un contexte social déjà tendu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here