Mercato : Youssef Msakni serait très proche de Brighton

Youssef Msakni L'Economiste Maghrébin

A 28 ans, Youssef Msakni qui a toujours rêvé d’entamer une aventure en Europe, est en négociations très avancées avec le club anglais de Brighton.

Absent depuis huit mois des stades, en raison d’une rupture des ligaments croisés, et venant à peine de reprendre la compétition avec son club qatari Al Duhail, Youssef Msakni se trouve actuellement en Angleterre pour négocier des offres émanant de trois clubs anglais.

Selon des sources concordantes, l’international tunisien est courtisé par trois clubs évoluant en Premier League, en l’occurrence Watford, Brighton et Cardiff.

Déjà en mars 2013, Youssef Msakni était convoité par quatre clubs anglais : Newcastel United, Arsenal, Everton et Tottenham ; avant que les Qataris ne raflent la mise.

Des contacts avancés avec Brighton

Mais avant de s’engager officiellement avec l’un de ces trois clubs, il doit se soumettre à une batterie des tests physiques. L’ex-coqueluche de l’Espérance Sportive de Tunis avait été opérée en mai 2018 par une équipe médicale américaine en Pennsylvanie aux Etats-Unis d’Amérique. Si les résultats sont positifs, il signera un contrat de prêt de six mois avec option d’achat.

Selon la presse anglaise, le milieu de terrain offensif qui ne cache pas sa préférence pour le club anglais de Brighton & Hove Albion dirigé par l’Irlandais Chris Hughton, est en contact avancé avec ce club qui évolue à la 13 e place en Premier League. Si le transfert était concrétisé, il serait bouclé officiellement avant la fin de l’année en cours.

En rejoignant ce prestigieux club, il sera le sixième Tunisien à jouer dans la « Perfide Albion », après Jaïdi, Trabelsi, Ben Alouane, Nafti et Khazri.

69 buts en six saisons

Avant d’entamer une nouvelle carrière en Europe, le talentueux international tunisien (28 ans) qui évolue dans le championnat qatari depuis la saison 2013/2014, a joué six saisons avec le club qatari Al Duhaïl, avec lequel il a inscrit pas moins de 69 buts.

Rappelons que le montant global de son transfert en juillet 2013 au Qatar, avant la chute vertigineuse de notre monnaie, s’élevait à 23 millions de dinars (11,5 millions d’euros et 4,5 millions d’euros de prime à la signature). Un record pour un joueur évoluant en Afrique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here