Tunisie : un kilogramme de viande pourrait atteindre 30 dinars

PLF 2020 - l'économiste maghrébin

Plus de 1000 bouchers ont mis la clé sous la porte pendant les trois dernières années, affirme Ahmed Laâmiri, président de la chambre nationale des bouchers. Cette situation ne manque pas d’impacter le prix du kilogramme de viande. 

Intervenant lors d’une conférence de presse, tenue aujourd’hui 20 décembre, au siège de l’UTICA, le président de la Chambre a affirmé que le secteur connaît de grandes difficultés. Il a indiqué que plus de 1000 bouchers  ont changé de profession pendant ces trois dernières années.

L’essentiel pour lui est de préserver le pouvoir d’achat des consommateurs, lutter contre la contrebande du cheptel vers des pays voisins, vacciner le cheptel contre la tuberculose et numéroter les vaches pour leur identification.  A ce rythme, il n’a pas exclu la possibilité que le prix du kilogramme de viande atteigne les 30 dinars.

Par ailleurs, il a déploré que plus de mille vaches laitières passent en contrebande chaque semaine vers l’Algérie, ce qui a porté une grave atteinte à la production animale. Il va sans dire que dans ces conditions rien d’étonnant qu’il y ait pénurie de lait.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here