Immigration clandestine : 6006 Tunisiens sont arrivés en Italie en 2018

Tunisiens en Italie

Selon une étude du Forum tunisien des droits économiques et sociaux (FTDES), 6006 Tunisiens sont arrivés en Italie en 2018.

1028 mineurs tunisiens ont immigré clandestinement en Italie durant l’année en cours (au mois de novembre 2018).

7048 Tunisiens ont échoué dans leur tentative d’émigrer de façon clandestine, soit presque le double du nombre enregistré en 2017.

Le nombre de Tunisiens rapatriés (2125 tunisiens) par les autorités italiennes dépasse de loin le nombre des personnes rapatriées d’autres pays.

I-Migr pour faciliter la vie aux immigrants

Sur un autre plan, le Centre d’Information et d’Education au Développement (CIES), en coopération avec l’Union Tunisienne de Solidarité Sociale (UTSS), a inauguré récemment l’espace social et culturel d’écoute, d’information, d’orientation, de formation et d’accompagnement baptisé « HUB Dar El Ourabi », destiné particulièrement aux Africains venant s’installer en Tunisie pour des études ou autres. Outre l’espace d’écoute le CIES vient de lancer un nouveau site web d’une nouvelle plateforme mobile I-Migr, une première du genre en Tunisie.

I-Migr offre la possibilité de s’informer et de s’orienter vers les principaux services dédiés aux migrants sous forme d’un annuaire électronique présenté de façon simplifiée pour orienter les divers bénéficiaires dans le but de leur garantir une meilleure intégration dans la société tunisienne.

Par ailleurs, les organisateurs ont lancé le premier site web dynamique www.pinsec.tn. En effet, cette nouvelle plateforme est conçue pour être la vitrine de PINSEC, à travers la mise à disposition d’informations sur ses projets en migration et emploi ainsi que la communication sur les actualités, les événements à venir, la prise de rendez-vous pour bénéficier des services du HUB Dar El Ourabi…

L’objectif de la plateforme est de fournir des données nécessaires aux jeunes migrants. L’objectif est de faciliter leur inclusion socioéconomique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here