Retraite : le projet de loi sera soumis de nouveau au Parlement

retraite - L'économiste maghrébin

Après son rejet, le gouvernement envisage de soumettre à nouveau le projet de loi d’amendement à la loi n°85-12 du 5 mars 1985, portant sur le régime des pensions civiles et militaires de retraite, à l’Assemblée des représentants du peuple.

C’est ce qu’a déclaré le ministre des Affaires sociales, Mohamed Trabelsi, aux médias. Le ministre a fait savoir que le gouvernement envisage de réviser le projet de loi et de le soumettre dans  trois mois à l’ARP.

En effet, le ministre a indiqué que le projet de loi est le résultat d’un travail entre le gouvernement, l’UTICA et l’UGTT pendant 11 mois. Malgré les efforts fournis et le consensus  l’ARP a rejeté le projet de loi.

Mohamed Trabelsi a exprimé son étonnement face au rejet du projet de loi malgré la tenue d’une réunion, durant trois heures,  entre le ministre et les présidents des blocs  parlementaires.

Plus d’un million de retraités attendent avec impatience le vote de ce projet de loi. Le ministre a indiqué que  les députés ont voté favorablement à tous les articles du projet de loi. Cependant, le projet a été rejeté, lors du passage au vote sur  l’intégralité de l’article. «  Le projet de loi est victime des tractations politiques », regrette-t-il.

Par ailleurs, suite au rejet de l’article, Le ministre-conseiller auprès du chef du gouvernement, Taoufik Rajhi a exprimé son regret suite au rejet de l’article. Dans un post publié sur sa page officielle Facebook, il a indiqué que l’Etat doit mobiliser la somme de 1800 millions de dinars pour assurer le versement des pensions de retraite en 2019. D’où l’urgence d’amender la loi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here