« Stop Pollution », une campagne pour démanteler les unités toxiques du complexe chimique de Gabès

stop pollution L'Economiste Maghrébin

Une campagne baptisée « Stop Pollution » a été lancée début décembre 2018. Les organisateurs de cette campagne appellent le gouvernement à appliquer immédiatement la décision relative au démantèlement des unités toxiques du complexe chimique de Gabès.

« La campagne Stop Pollution met en garde le gouvernement contre de telles pratiques et déplore que cette décision n’ait pas dépassé la déclaration d’intention, sans donner aucune garantie aux citoyens de Gabès », lit-on dans un communiqué des organisateur de cette campagne.

Ils exigent du gouvernement qu’il fournisse des garanties suffisantes concernant la mobilisation des fonds nécessaires pour la réalisation du projet ainsi que les conditions de réalisation et le respect des normes dans le nouveau site sélectionné.

Et d’ajouter qu’ils poursuivront la lutte sous toutes les formes et tous les mécanismes possibles jusqu’à l’élimination du crime contre l’environnement à Gabès.

« Stop pollution » devant le Théâtre municipal

La campagne appelle toutes les forces vives et tous les citoyens à se mobiliser et à participer activement au rassemblement de protestation le vendredi 7 décembre 2018 à partir de 16h devant le Théâtre municipal de Tunis.

Notons que le 30 juin 2017, il a été décidé de démanteler les unités toxiques du complexe chimique tunisien et de les transférer en dehors des zones urbaines. Ce calendrier commence par l’identification d’un lieu répondant à un certain nombre de conditions, qui devait être annoncé avant décembre 2017.

Aujourd’hui, après près d’un an, le gouvernement n’a pas encore mis en œuvre le calendrier promis, après moult reports des gouvernements précédents malgré la criminalité environnementale persistante à Gabès.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here