«Le soutien du produit tunisien est un devoir qui stimulera l’économie nationale»

Slim Feriani L'Economiste Maghrébin

Le ministère de l’Industrie et des PME a organisé, aujourd’hui à Tunis, la Journée nationale de la qualité. Et ce, sous le thème «La qualité et la productivité : leviers pour l’amélioration de la compétitivité de l’entreprise». A cette occasion, le ministre Slim Feriani est revenu sur la stratégie industrielle 2018/2020.

Ainsi, il a affirmé que cette stratégie est axée sur quatre éléments fondamentaux. Elle vise, selon ses dires, à améliorer l’attractivité et la compétitivité de l’industrie tunisienne. Et ce, afin de saisir les opportunités et les défis de la quatrième révolution industrielle et l’évolution technologique.

En outre, M. Feriani a déclaré que l’entreprise industrielle est  considérée comme l’un des principaux moteurs du développement économique dans le cadre d’un nouveau modèle de développement global, durable et participatif.

D’ailleurs, les PME représentent 17% du PIB, 90% du tissu industriel et 90% des exportations. Et d’affirmer que le Conseil national du dialogue social va renforcer le rôle de ces PME.

Ensuite, le ministre a souligné que la qualité et la productivité s’inscrivent dans les programmes stratégiques pour la période à venir. Et ce en plus des programmes déjà engagés dans plusieurs domaines. A l’instar de la mise à niveau, des chaînes de valeur, des clusters, de l’innovation, de la créativité.

Slim Feriani L'Economiste Maghrébin
Journée nationale de la qualité

S’ajoutent à cela les programmes liés à la réactivation du système de financement. Et ce, à travers un projet de loi sur le financement participatif et l’encadrement des entreprises en difficulté. Pour ce faire, Slim Feriani a rappelé qu’un budget de 400 MDT a été consacré au financement de 600 entreprises sur une période de trois ans.

Dans le même sillage, le ministre a assuré que son département veille à promouvoir l’initiative privé et le partenariat public-privé.

Un programme tuniso-japonais pour soutenir 74 entreprises industrielles

En outre,  il a indiqué que le ministère poursuit la mise en œuvre du programme de coopération tuniso-japonais. Ce dernier vise à mettre en place un système national durable d’amélioration de la productivité pour soutenir 74 entreprises industrielles. Ces dernières opèrent dans les secteurs des industries mécanique, électrique, chimique et textile. Ce programme permet également la formation de 54 experts. Il permet aussi à certains établissements d’enseignement supérieur de bénéficier de sessions de formation et de sensibilisation sur terrain.

Outre le renforcement de l’infrastructure qualité par la construction du complexe technique à Tunis pour un coût de 30 MDT,  d’une part. Et par la mise en place d’un complexe de matériaux de construction, de menuiserie et d’ameublement d’un coût de 15 MDT, d’autre part. Ainsi que la création de 67 nouveaux laboratoires pour augmenter le nombre d’analyses à 3200 et pour  atteindre 105 laboratoires d’ici 2020.

Sur un autre volet, Slim Feriani a déclaré qu’un projet d’accord de reconnaissance mutuelle est en cours entre la Tunisie et l’Union européenne. Et ce,  pour les produits de la mécanique, de l’électricité et des matériaux de construction. Ceci résultera une nouvelle dynamique des exportations tunisiennes de ces  produits. Cet accord permettra la mise en place davantage d’un système qualité au sein des entreprises pour être conformes aux normes internationales et d’atteindre  2 700 entreprises d’ici  2020.

Pourr conclure, Slim Feriani a évoqué l’importance de soutenir le produit tunisien et d’améliorer sa qualité et sa compétitivité. Et de souligner qu’il s’agit d’un devoir national qui stimulera l’économie nationale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here