BCE – Mohamed Ibn Salmane : la visite controversée a eu lieu

mohamed ben salman - l'économiste maghrebin

Le président de la République Béji Caïd Essebsi a reçu le prince héritier saoudien Mohamed Ibn Salmane au palais présidentiel, le 27 novembre.

Le prince héritier était à la tête d’une délégation de princes, ministres et de plusieurs hauts cadres du royaume. D’après la Présidence de la République, cette visite officielle s’inscrit dans le cadre du «  renforcement des relations historiques entre la Tunisie et le Royaume d’Arabie Saoudite dans tous les domaines pour l’intérêt  des deux peuples ». Le président et le prince se sont entretenus à huis clos. Puis une réunion de travail élargie a eu lieu. Lors de cette rencontre, ils ont évoqué les possibilités du renforcement de la coopération dans les domaines prioritaires. Particulièrement l’économie, les finances,  l’investissement et la coopération militaire. Cette coopération vise la lutte contre l’extrémisme et le terrorisme et l’échange d’expertises dans les domaines scientifiques et culturels.

Mohamed Ibn Salmane accueilli selon le protocole d’usage

Par ailleurs, un dîner a été donné en l’honneur du prince héritier, en présence du  Président de l’Assemblée des Représentants du peuple et du chef du gouvernement. Le Président de la République a décoré le Prince héritier des insignes de Grand cordon de l’Ordre de la République tunisienne.

A l’issue de la rencontre, le Prince héritier a indiqué qu’il n’est pas possible d’effectuer une tournée arabe sans passer par la Tunisie. Dans le même contexte, il a fait savoir qu’il considère Béji Caïd Essebsi comme son père. De son côté, le Président de la République a fait savoir qu’il est heureux que le prince héritier le considère ainsi. Par ailleurs, BCE a indiqué qu’on ne souhaite pas la bienvenue à une personne qui vient chez elle.

La visite se tient malgré le refus de la société civile et des partis politiques. Et alors que des rapports américains pointent du doigt la responsabilité du Prince héritier dans l’assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi au consulat saoudien à Istanbul.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here