Les enseignants vont boycotter les devoirs de synthèse

devoirs de synthèse -l'économiste maghrébin

La Fédération générale de l’enseignement secondaire a entamé le boycott des devoirs, à partir d’aujourd’hui, 26 novembre 2018.  

Ce boycott concerne tous les tests à venir et les devoirs de synthèse du premier trimestre. Ainsi les enseignants assureront au cours de cette semaine leurs cours, au lieu de procéder aux devoirs. La deuxième étape consiste à boycotter la semaine bloquée durant laquelle ne sont censés se dérouler que les devoirs de synthèse.  Selon des sources syndicales, la bonne majorité des enseignants a respecté les consignes de la fédération.

La Fédération revendique depuis des années la retraite anticipée pour les enseignants. De même, elle appelle à la révision à la hausse des primes spécifiques des enseignants. Par ailleurs, elle revendique une réforme globale de l’enseignement et une amélioration de la situation des établissements éducatifs.

En outre, il convient de rappeler que la dernière réunion de négociations entre le ministère et la fédération s’est soldée par un échec. Pour rappel, le ministre de l’Education Hatem Ben Salem a déclaré, en date du 17 novembre que les enseignants doivent respecter le calendrier des examens. Il s’est prononcé par ailleurs contre tout boycott des examens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here