Youssef Chahed ou la confiance face à la tempête

Le Chef du gouvernement Youssef Chahed semble maîtriser son discours. Alors que le contexte socio-économique demeure très tendu, il a su garder sa confiance et sa détermination. Il ne manque pas d’adresser deux messages principaux aux Tunisiens. Il s’agit de son attachement à la réussite de la transition démocratique et l’adoption d’une politique sociale, à travers le PLF 2019. 

Ainsi le jeune Chef du gouvernement a balayé d’un revers de la main deux accusations qui se dressent à l’encontre de son gouvernement. La première est celle d’être à la tête d’un gouvernement qui plaide pour des choix économiques néo-libéraux et la deuxième est relative à « sa volonté de réaliser un putsch ».

Dans son allocution devant les députés de  l’Assemblée des représentants du peuple, le 24 novembre, Youssef Chahed a opté pour une entrée remarquable au siège de l’ARP. En effet, il s’est rendu à l’ARP en Wallys car, la voiture 100% tunisienne. Un geste symbolique qui valorise la production et l’industrie tunisienne. Youssef Chahed semble dire à tous les Tunisiens « consommez Tunisiens ! ». Ainsi ce coup de com a su alimenter le débat sur la production tunisienne et la nécessité de sa valorisation. Les réseaux sociaux se sont enflammés par les photos du Chef du gouvernement descendant de la voiture tunisienne. Le Chef du gouvernement a su mener sa communication. Puisqu’on en parle déjà avant le début de son allocution.

Deuxième élément qui interpelle. Le recours à un verset coranique pour démentir catégoriquement les accusations de putsch, au début de son discours Youssef Chahed a cité le verset 6 de sourat al houjourat « Ô vous qui avez cru ! Si un pervers vous apporte une nouvelle, voyez bien clair [de crainte] que par inadvertance vous ne portiez atteinte à des gens et que vous ne regrettiez par la suite ce que vous avez fait ». Par le biais d’un verset coranique, le chef du gouvernement rejette toutes les accusations à son encontre. Par ailleurs, il ne s’agit pas de la première fois que le Chef du gouvernement utilise des versets coraniques. Ce choix se justifierait par la nature de son auditoire et sa sensibilité au discours religieux.

Youssef Chahed mise sur la carte du dialogue avec l’UGTT

Le Chef du gouvernement a évité la politique de la confrontation directe avec l’UGTT. Il a tenu à saluer la centrale syndicale pour le bon encadrement de la grève générale. Il a rappelé que toutes les revendications des travailleurs sont légitimes. Par ailleurs, Youssef Chahed a affirmé que la porte du dialogue demeure ouverte avec l’UGTT.

Quand le PLF 2019 interpelle les particuliers et les entreprises

Youssef Chahed interpelle, par le biais du projet de loi de finances 2019, les particuliers et les entreprises. En ce qui concerne les particuliers, le PLF 2019 prévoit :
– Le doublement du budget alloué au développement régional;
– Une ligne de financement (50MDT)  pour l’autofinancement des projets;
– Le renforcement de la caisse de l’emploi de 150 millions de dinars supplémentaires;
-Et la possibilité d’acquérir une voiture populaire dont le coût ne dépasse pas les 20.000 dinars.

Pour les entreprises, Youssef Chahed a rappelé que le PLF ne comprend aucune taxe et aucun impôt supplémentaires. Les entreprises créées en 2019 bénéficieront de quatre ans d’exonération fiscale.  Par ailleurs, la maîtrise de l’inflation, la maîtrise du déficit commercial et la maîtrise du déficit énergétique demeurent les trois grandes priorités principales du gouvernement d’après le Chef du gouvernement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here