PPP: lancement d’un programme de lutte contre le commerce illicite en Tunisie

Commerce illicite Tunisie L'Economiste Maghrebin

Le ministère de l’Education et le centre de formation professionnelle continue « WAITO Institut » lanceront, officiellement, leur partenariat public-privé (PPP). Et ce, le 04 décembre à Tunis lors d’une conférence de presse. Le Centre international de formation des formateurs et d’innovation pédagogique (CIFFIP) organisera cet événement.  

Ainsi, ce PPP portera sur la mise en œuvre du programme d’éducation morale et civique. Ce programme est dédié à la lutte contre le commerce illicite et la corruption. Et ce, depuis le cycle primaire jusqu’au cycle secondaire. Cette démarche est une première mondiale, selon le Pr Pierre Delval, président de l’Organisation internationale WAITO.

Commerce illicite : actions innovantes engagées

En 2018, WAITO a décidé d’agir concrètement. Et ce, en faisant appel à son expertise et en faisant abstraction de toute pression politique. En effet, WAITO mène actuellement  trois actions concrètes. La première a pour objectif d’apporter tout le concours nécessaire à la sauvegarde des entreprises. WAITO a donc créé, au sein de la CONECT, le Centre Actions dont elle en assume aujourd’hui la direction exécutive. Son objectif est de lutter concrètement au niveau national contre la concurrence déloyale et le commerce illicite. Et ce, pour  protéger les entreprises et le consommateur citoyen. Tout en impliquant les pouvoirs publics dans des solutions pragmatiques et efficaces.

La deuxième action a pour objectif de diminuer les pratiques frauduleuses en amenant le secteur informel, aujourd’hui à 54% du PIB, à repasser à moyen terme sous la barre des 20%. Cette démarche implique un changement progressif de culture que seule l’éducation civique et morale peut apporter.

WAITO, par un accord-cadre avec le ministère de l’Education signé il y a un mois, contribuera dès 2019 à l’élaboration d’un programme éducatif innovant, de l’école primaire au lycée. Ce programme est dédié à la lutte contre la corruption et le commerce illicite.

Commerce illicite :  deux premières sessions de sensibilisation les 11 et 12 décembre 2018

La troisième action est la mise en œuvre, au sein du CIFFIP d’un programme de formation professionnelle continue en criminologie dédié à la lutte contre le crime organisé et le financement du terrorisme. Ce type de formation, organisé par WAITO Institut, est une première sur le continent africain. Il a pour objectif d’apporter à toutes les entreprises, aux administrations, aux politiques et aux médias, toutes les connaissances nécessaires à une meilleure compréhension des menaces criminelles en Tunisie et dans la région ainsi que les solutions pour les contrer.

D’ailleurs, WAITO organisera, les 11 et 12 décembre prochains au CIFFIP, les deux premières sessions de sensibilisation d’une journée chacune sur les réalités du commerce illicite et les conséquences du secteur informel en Tunisie.

A noter que WAITO Institut est une organisation non-gouvernementale installée en Tunisie depuis 2011. Très discrète, elle a observé et collecté patiemment pendant 8 ans l’ensemble des données nationales et internationales relatives au commerce illicite en Tunisie et corroborées par les criminologues de l’organisation.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here