Statistique : il y a une soif d’information

Dans le cadre du développement du système national de la statistique et compte tenu de l’importance des indicateurs statistiques, le Conseil National de la statistique (CNS), en coordination avec les structures statistiques publiques et en collation avec le PNUD, prévoient d’élaborer une stratégie globale pour le développement du système national de la statistique. Lamia Zribi, présidente du CNS, en évoque les principaux axes.

En effet, ce système vise à améliorer la performance des structures productrices de l’information statistique, ainsi que la qualité des statistiques produites.

D’une part, cette journée coïncide avec la journée africaine des statistiques. Et d’autre part, il y a plusieurs contraintes qui touchent aujourd’hui le secteur national de la statistique. Elle appelle à une réforme globale de tout le système des statistiques.

L’objectif de la journée est donc d’engager d’abord la réflexion sur l’élaboration et la mise en oeuvre d’une stratégie nationale sur le développement des statistiques.

Ainsi, Mme Zribi souligne la nécessité de moderniser le système des statistiques. Surtout de fournir des données statistiques fiables et pertinentes avec la célérité requise. La stratégie et une feuille de route de réalisation sont les priorités, ajoute-t-elle.

Et de poursuivre : « Nous essayons d’avoir une approche participative incluant la société civile. Nous avons des contraintes en matière de redevabilité, de transparence d’accès à l’information. Il y a une soif d’information et de son traitement. »

Enfin, elle estime qu’ « un grand engagement au niveau des objectifs de développement durable à l’horizon 2030 est notable. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here