Souk At-tanmia : une réussite confirmée par les chiffres

Souk At-tanmia - l'économiste maghrébin

La cérémonie d’annonce des lauréats de la troisième édition de Souk At-tanmia s’est tenue hier, 13 novembre 2018, à la Cité de la Culture. Les chiffres riment avec la réussite de cette édition. 

L’événement, haut en couleur, a célébré 111 projets lauréats. La sélection des projets lauréats n’était pas facile. Car au début le programme n’a admis que 4500 candidats.

Les chiffres affirment bel et bien la réussite de l’événement. 111 projets retenus affirment la diversité du paysage entrepreneurial tunisien. Qu’on en juge : jeunes de 18 à 35 ans (69%); femmes (43,2%);  chômeurs (63%); les régions prioritaires du pays (70,3%).

Les projets retenus pourraient créer 1600 emplois. Par ailleurs, ils reflètent une certaine diversité sectorielle. L’agriculture et l’agroalimentaire sont représentés à hauteur de 29,7%. La manufacture et l’industrie pour 20,7%;  la technologie de l’information et de la communication (14,4%). Les autres services représentent 12,6%, les énergies renouvelables et le recyclage pour 7,2%. Les services liés au tourisme équivalent à 15,4%.

Souk At-tanmia , un appui généreux aux entrepreneurs

Le coût total de ce projet atteint 14 millions de dinars tunisiens (TND). Souk At-tanmia versera 4,3 millions de dinars environ de dons aux lauréats. Par ailleurs, le partenariat a permis de lever 5,7 millions de dinars auprès des banques et 4,1 millions TND auprès d’autres sources de financement. Chaque projet lauréat a bénéficié d’un financement de 50 mille dinars et d’un programme d’accompagnement personnalisé. Par ailleurs, le programme bénéficie de l’appui de 11 partenaires.

Le directeur général de la Banque africaine de développement pour l’Afrique de nord, Mohamed El Azizi, a indiqué lors de son intervention que la sélection des candidats s’est faite en plusieurs étapes pour choisir les meilleurs. Par ailleurs, il a affirmé que ces projets vont contribuer à la création de l’emploi et ramener de la croissance.

L’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique à Tunis, Daniel Rubinstein, a indiqué lors de son intervention que son pays ne manquera pas de soutenir la Tunisie dans la conjoncture actuelle. Par ailleurs, il a fait savoir que l’ambassade américaine aide Souk At-tanmia depuis sa première édition.

Saïda Ounissi, la ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, a fait savoir que l’emploi et l’employabilité demeurent des axes prioritaires pour le gouvernement de l’Union nationale. Elle a indiqué que le fonds d’emploi entrera en vigueur en 2019. Il est financé par un montant de 150 millions de dinars. L’ambassadrice du Royaume-Uni en Tunisie, Louise De Sousa, a affirmé lors de son intervention l’importance de l’augmentation du nombre des femmes entrepreneures en Tunisie. Elle s’est félicitée de cette réussite. Elle espère enfin que les jeunes entrepreneurs contribueront à la construction de la Tunisie en pleine transition.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here