Monia Saïdi : Futurallia est organisé par le secteur privé pour le secteur privé

La Tunisie accueille, du 14 au 16 novembre 2018, le Forum des Affaires Futurallia. A cette occasion, leconomistemaghrebin.com a interviewé Mme Monia Essaidi, présidente de la Conect International.

Le Forum des Affaires Futurallia se tiendra pour la première fois dans un pays africain. Quels sont les objectifs de cette édition ?

De gros efforts ont été consentis pour organiser en Tunisie le Forum des Affaires Futurallia qui se tient une fois par an, et ce, depuis 25 ans. C’est un événement de rencontres et d’affaires entre des entreprises tunisiennes, européennes, africaines et asiatiques. L’édition 2018 se tiendra sous le haut patronage du Chef du gouvernement.

L’événement aura pour objectif de nouer des relations entre les acteurs économiques de différents pays africains et européens et de discuter des opportunités de coopération dans plus de 40 secteurs économiques.

Il s’agit également de développer le partenariat tripartite. Développer d’une part le partenariat tuniso-étranger pour l’Afrique, surtout que la Tunisie vient d’adhérer à l’espace économique « Comesa », qui englobe un grand nombre de pays africains.

D’autre part, l’objectif consiste à développer l’import-export entre les pays participants et la création en Tunisie de joint-ventures et d’entreprises qui opèrent sur l’international.

Ce forum économique et touristique sera aussi l’occasion de promouvoir la destination Tunisie auprès des participants étrangers.

En effet, la Conect International se veut l’ambassadeur des pouvoirs publics pour renforcer la diplomatie économique tunisienne.

Quelle est la différence entre ce forum et la conférence Tunisia 2020 ?

Futurallia est un forum organisé par le secteur privé pour le secteur privé. Il y a des projets concrets de PME. C’est un rendez-vous des opérateurs économiques à la recherche de partenariats et d’opportunités. C’est pourquoi chaque participant comprend 10 à 16 contacts B to B en plus d’autres entretiens dans les espaces consacrés à la présentation des projets.

Vous avez assisté récemment à un forum économique en Turquie pour promouvoir le Forum des Affaires Futurallia. Quel bilan dressez-vous ?

J’ai saisi cette occasion pour présenter plusieurs projets PPP programmés en Tunisie. Il y a eu un grand engouement pour ce forum. Les investisseurs, notamment turcs et chinois, ont montré un grand intérêt à investir en Afrique.

Quels sont les pays participants, les noms des institutions tunisiennes et étrangères et les secteurs économiques concernés ?

On a déjà demandé à l’Instance Tunisienne de l’Investissement de présenter aux investisseurs participants des projets d’infrastructure et d’immobilier.

Nous voulons, à travers l’organisation de ce forum, montrer et prouver que la Tunisie pourrait être un hub économique pour le continent africain et présenter les projets PPP. Il y aura un espace dédié à ces projets.

On a enregistré 574 participants, dont 333 institutions tunisiennes et 241 étrangères, provenant de plus de 30 pays arabes, africains, asiatiques et européens.

S’agissant de l’Afrique subsaharienne, on a enregistré la participation du Burkina Faso, de la Côte-d’Ivoire, du Sénégal, du Mali, du Tchad, du Togo, de la Guinée, du Bénin et du Cameroun.

Il y aura une importante participation arabe du Maroc, de l’Algérie, de la Syrie, de la Libye, de l’Egypte, du Qatar, de la Jordanie et de l’Irak…

Du côté européen, la représentation de la France occupe la première place avec la participation de 47 institutions françaises. La deuxième plus grande participation sera celle de l’Italie avec une vingtaine d’entreprises italiennes. Il y aura aussi des délégations d’entreprises espagnoles et belges.

Comment seront développés les rencontres d’affaires au cours de ce forum ?

Un espace d’exposition « Village innovation », dédié aux startup tunisiennes, est programmé dans le cadre de cette manifestation pour leur donner plus de visibilité. 20 startup les plus innovantes et les plus performantes présentes à l’échelle internationale ont été sélectionnées pour participer à cet événement.  Ces startup, à la recherche de partenaires (commerciaux, financiers et autres), auront ainsi l’occasion d’avoir plus de visibilité.

Il y aura un Village international où tous les chefs de délégation viendront exposer et faire des affaires.


En marge du Forum des affaires Futurallia : création du Conseil d’affaires tuniso-égyptien

En marge des travaux du Forum Futurallia, la CONECT (Confédération des entreprises citoyennes de Tunisie) et l’Association des hommes d’affaires égyptiens ont organisé à Tunis la première session du Conseil d’affaires tuniso-égyptien. La création de ce conseil a été annoncée le 9 novembre 2018 à Tunis. Un protocole d’accord a été signé lors de cet événement, entre les deux parties.

Le Conseil des entreprises tuniso-égyptien a pour objectif de maintenir le dialogue économique bilatéral entre la Tunisie et l’Egypte et de fournir des moyens de développement pour les échanges commerciaux, ainsi que l’encouragement aux investissements dans les deux pays.

Le conseil permet également aux hommes d’affaires égyptiens et tunisiens de mieux identifier le climat des investissements , d’étudier les opportunités commerciales disponibles, de développer et de consolider les relations amicales et de se familiariser avec les meilleurs moyens de coopération économique entre les deux pays.

La communication entre les responsables du Conseil contribuera à surmonter les difficultés rencontrées par les hommes d’affaires, ce qui encouragera la création d’entreprises communes, la promotion des exportations et l’échange de biens et de services.

Le conseil est composé des membres de CONECT et de l’Association des hommes d’affaires égyptiens. Il est à noter que chacune des deux parties doit élire son président.

Le conseil doit également tenir une réunion annuelle successive qui étudiera les questions économiques les plus urgentes et transmettra les recommandations aux gouvernements et aux organismes économiques et financiers des deux pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here