Bilel Sahnoun : le reporting extra financier sur la RSE s’impose

Bilel Sahnoun Développement durable L'Ecnomiste Maghrebin

«Le Reporting extra financier sur la RSE: une obligation ou une stratégie?», tel est le thème de la conférence organisée, aujourd’hui, par la Bourse de Tunis en collaboration avec Konrad Adenauer. A cette occasion, Bilel Sahnoun, DG de la Bourse a présenté les principaux axes. Et ce pour encadrer le reporting extra financier et faciliter l’accès des entreprises au financement vert. 

Tout d’abord, M. Sahnoun a fait savoir qu’en octobre 2015, la Bourse de Tunis a adhéré à l’initiative SSE des Nations Unies sur le développement durable. A travers cette initiative, la Bourse s’est engagée volontairement à sensibiliser les investisseurs, les sociétés cotées et les régulateurs sur le développement durable. Elle s’est engagée également à promouvoir la protection de l’environnement et à bannir la corruption pour améliorer la transparence et la gouvernance des entreprises.

Bilel Sahnoun

« Aujourd’hui, plus de 70 Bourses émergentes et développées ont adhéré à cette initiative contre 6 uniquement en 2012. Cette initiative a le mérite d’aplanir la complexité des problématiques du développement durable. Cette dernière implique un traitement conjoint des effets économiques, sociaux et environnementaux de toutes les actions humaines. Et ce pour réaliser les objectifs fixés en adoptant l’approche de la coopération avec d’autres acteurs internationaux. A l’instar des régulateurs, associations internationales, politiciens du G20, bailleurs du fond, concepteurs de standards liés au reporting, ONG… », a affirmé le DG de la Bourse.

D’autre part, il a précisé que les différents risques liés aux changements climatiques ont un impact financier, notamment, sur les biens et services. Par ailleurs, l’enjeu climatique n’est pas que porteur  de risque, mais il est aussi créateur de nouvelles opportunités et un levier d’innovation pour les entreprises visant à diversifier leurs portefeuilles par des actifs respectueux de la nature et des générations futures.

A cet égard, les promoteurs de l’initiative SSE ont défini en 2015 un plan d’actions directeur pour aider les marchés à mettre en place une démarche de développement durable global adressé aux entreprises cotées, investisseurs et autres participants de l’écosystème boursier. Ce plan d’actions s’articule autour de quatre axes. Il s’agit de la promotion des produits et services de financement vert, le renforcement du reporting volontaire et réglementaire sur les activités environnementales et du développement durable, l’éducation des émetteurs et des investisseurs sur les questions du développement durable. Il s’agit aussi de l’instauration d’un dialogue sur le développement durable et la création d’un réseau d’acteurs à l’échelle nationale pour mener une politique globale en harmonie avec les objectifs des Nations Unies.

Bilel Sahnoun : lancement d’un guide model du reporting sur le développement durable en 2019

Au niveau de la Bourse de Tunis, Bilel Sahnoun a affirmé qu’il projette de préparer au cours de l’année 2019, un guide model du reporting sur le développement durable. Et à partir de la même année, la Bourse publiera un rapport annuel sur ses activités du développement durable.

Ainsi, la Bourse profitera de la refonte en cours du cadre réglementaire du marché financier, un projet qu’elle est en train de mener avec la BERD, pour introduire de nouvelles dispositions encadrant le reporting extra financier et faciliter l’accès des entreprises au financement vert.

Dans le même sillage, la Bourse de Tunis s’engage sur cinq axes. Il s’agit, selon ses propos, de l’éducation des participants de l’écosystème boursier sur la question de développement durable, promouvoir l’information sur l’environnement, le social et la gouvernance utile à la prise des décisions pour les investisseurs, s’impliquer avec les parties prenantes pour le développement du financement durable, fournir les marchés et les produits qui soutiendront la montée de la finance durable et la réorientation des financiers, mettre en place une gouvernance interne efficace qui incite des processus opérationnels et des politiques pour soutenir les efforts de la Bourse en matière de développement durable.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here