Le syndicat IJABA prévoit une grève administrative au mois de novembre

syndicat IJABA

L’Union des enseignants universitaires chercheurs tunisiens (IJABA) prévoit une grève administrative au mois de novembre. Le syndicat IJABA a décidé de se mobiliser. 

Les enseignants universitaires porteront le brassard rouge en signe de protestation le 7 novembre. Puis la grève administrative  continuera pendant les 19, 21, 23, 27 novembre et le 1er décembre. De même, les enseignants universitaires ne livreront pas les notes des devoirs surveillés à l’administration.

Dans un communiqué rendu public aujourd’hui, le syndicat IJABA affirme que la grève intervient suite au non-respect du ministère de l’accord conclu avec le syndicat, en date du 7 juin dernier.

Le syndicat considère que le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique n’a pas tenu à sa promesse. En effet, le ministère s’est engagé à revoir à la hausse son budget de 2019, contrairement à celui de 2018. D’après le syndicat, le budget 2019 du ministère avoisine 0,75% du budget de l’État. Le budget du ministère passera de 4,28% à 4,12% du budget de l’État.

De même, le syndicat a affirmé que le ministère tente de faire passer un statut pour unifier toutes les catégories professionnelles contrairement à son engagement dans l’accord. Le syndicat IJABA pointe du doigt le refus du ministère d’annoncer des concours pour recruter les docteurs et les doctorants au chômage. Pour rappel, les dernières statistiques affirment que le syndicat IJABA compte 1675 affiliés.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here