Ces Tunisiens qui honorent leur pays natal !

compétences tunisiennes

Les compétences tunisiennes ne cessent de cartonner à l’étranger. Ces personnes ont honoré le drapeau tunisien et nous montrent que l’éducation peut être un rempart contre l’extrémisme. Nous voudrions rendre hommage aux quatre Tunisiennes et Tunisiens qui se sont distingués récemment.

Amal Makhlouf est la première femme arabe et africaine, et deuxième femme au monde, diplômée de l’Institut mondial des sciences de l’espace à Twente aux Pays-Bas, spécialité « ingénierie de la terre et de l’espace « . Elle est docteur-ingénieur et a récemment obtenu une « médaille de l’Institut international des sciences de l’espace et de la terre ».
Maïssa Louhichi, une doctorante tunisienne à l’université des sciences à Sfax, est spécialisée en biologie marine et a prouvé le potentiel tunisien dans la recherche scientifique en Croatie. En effet, la jeune étudiante a décroché le Prix méditerranéen pour la meilleure recherche scientifique sur les tortues marines.

Sadri Fegaier est à 39 ans le plus jeune milliardaire de France. Ce fils d’immigrés franco-tunisien a bâti un empire autour de l’assurance, à partir d’une simple boutique de téléphonie. Il est depuis le mois de février le deuxième actionnaire du groupe leader européen Fnac-Darty.

Dr Mohammed Abou El Kacem Bourguiba, 37 ans, a été choisi par l’organisation américaine des chirurgiens (Committees of the American College of Surgeons – ACS) comme l’un des meilleurs chirurgiens dans le monde, lors d’une conférence à Boston aux Etats-Unis.

La réussite de nos compatriotes est une fierté pour la Tunisie!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here