Doing Business 2019 – Facilité des affaires : la Tunisie au 80ème rang

Doing Business 2019 L'Economiste Maghrebin

La Tunisie a été classée au 80e rang des économies mondiales ayant accéléré le rythme des réformes de l’environnement des affaires en 2017, selon le classement Doing Business 2019 de la Banque mondiale.

Avec la mise en œuvre de quatre nouvelles réformes l’an dernier, la Tunisie a gagné huit places par rapport au Doing Business 2018. Au Maghreb, la Tunisie et le Maroc ont facilité l’enregistrement des entreprises.

Ainsi, les résultats de ce rapport ont démontré que les économies de la région Moyen-Orient – Afrique du Nord (MENA) ont introduit 43 réformes contre 29 l’année précédente.

Pour cette année, les Émirats Arabes Unis sont les mieux classés des pays de la région MENA figurant à la 11e place. Et ce devant le Maroc au 60 e rang et Bahreïn au 62e.

Tandis que Djibouti, classé 99e, fait partie des économies ayant les performances les plus améliorées.

De son côté, l’Algérie figure parmi les autres poids lourds économiques de la région et se classe à la 157e position. Et ce, derrière l’Égypte (120e), l’Iran (128e) et l’Arabie Saoudite (92e).

Marquée par une instabilité politique persistante, la Syrie figure à la 179e place, devançant  la Libye au 186e rang et le Yémen au 187e qui sont les moins bien classés par Doing Business 2019.

A l’échelle mondiale, les dix économies qui arrivent en tête du classement sont la Nouvelle-Zélande, Singapour et le Danemark. Ces économies conservent leurs rangs pour la deuxième année consécutive.

Suivent la RAS de Hong Kong en Chine, la République de Corée, la Géorgie, la Norvège, États-Unis, Royaume-Uni et l’ex-République yougoslave de Macédoine.

A noter que 314 nouvelles réformes dans le monde ont été recensées, soit un chiffre record selon la même source.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here