Tunis : explosion à l’Avenue Habib Bourguiba

Tunisie

Une explosion a retenti aujourd’hui, lundi 29 octobre 2018, à l’avenue Habib-Bourguiba.  Il semblerait qu’une femme kamikaze se soit faite exploser près des policiers, au niveau du Palmarium, vers 14 heures. La police scientifique est déjà sur les lieux. Selon le porte-parole du ministère de l’Intérieur, l’attentat a fait neuf  blessés, dont un civil et huit policiers.

En réaction à l’attaque de l’avenue Bourguiba, qui a fait neuf blessés (huit policiers et un citoyen) et un mort (kamikaze), Bassel Torjeman, expert stratégique des organisations terroristes dans le Grand Maghreb, livre son analyse.

Bassel Torjeman L'Economiste Maghrébin
Bassel Torjeman

 

Bassel Torjeman souligne qu' »il s’agit d’un attentat terroriste lâche ayant pour cible les sécuritaires. Telle est leur intention ». Il précise : « Cet attentat a pris par surprise malgré les menaces déjà existantes. Or si nous nous trouvons dans cette situation, c’est à cause de la classe politique et des tiraillements des uns et des autres. Ce qui a ainsi déstabilisé les institutions sécuritaires et militaires. »

Et de poursuivre : « Ce qui se passe en ce moment n’est pas nouveau. Il faut remonter à cet été quand tout a commencé avec la désignation d’un nouveau ministre de l’Intérieur et la nomination de hauts cadres sécuritaires. »

Selon M. Torjeman, l’instrumentalisation des institutions sécuritaires a servi des intérêts partisans afin de nommer des proches dans les hautes sphères sécuritaires.

Bassel Trojeman : « Mettre en lumière les révélations du collectif d’avocats de la défense de Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi »

Un attentat kamikaze en plein centre-ville, dans la capitale de Tunis, c’est du jamais vu! Est-ce le début d’une série? Pour Bassel Torjeman estime « qu’il y aura d’autres attentats. Or, il est important de nos jours d’unir nos forces et de lutter ensemble contre le terrorisme qui n’a ni couleur ni religion ». 

Il conclut : « Nous devons avant tout laisser les institutions sécuritaires et militaires en dehors des tiraillements politiques et surtout mettre en lumière les révélations du collectif d’avocats de la défense de Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi. »

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here