Vers l’ouverture d’un centre de formation professionnelle italien à Tunis

Centre de Formation professionnelle L'Economiste Maghrébin

Des discussions ont eu lieu mercredi 17 octobre entre le patronat tunisien et une délégation italienne de chefs d’entreprise. Elles ont porté sur les voies et moyens de coopération. Il s’agit notamment de l’ouverture d’un nouveau centre de formation professionnelle italien au profit des entreprises tunisiennes membres de l’UTICA.  

Mme Rossana Roda est la Présidente du Centre Italien de Formation Professionnelle (CIFOP). Elle a affirmé que le nouveau centre italien de formation professionnelle est en conformité avec les normes et la réglementation tunisienne. Il assurera aussi bien la formation de formateurs que la formation professionnelle pour le personnel des entreprises tunisiennes.

Le centre sera une plateforme financée par les entreprises elles-mêmes. Il contribuera à améliorer l’efficacité de la formation professionnelle des jeunes.

Mme Rossana Roda a également annoncé l’organisation prochaine d’une importante manifestation au profit des entreprises. Elle bénéficiera de l’appui de la région italienne de Lombardie.

Samir Majoul, président de l’UTICA a mis l’accent sur l’importance de promouvoir la compétitivité du produit tunisien. Il n’a de cesse de souligner l’importance du développement de l’investissement en Tunisie.

Par ailleurs, il a mis l’accent sur l’importance de la formation professionnelle pour l’entreprise. De même qu’il a insisté sur la nécessité de son adéquation avec les besoins de l’entreprise.

De son côté, Hamadi Kooli, a souligné que la formation professionnelle est importante aussi bien pour les entreprises italiennes que tunisiennes.

La création en Tunisie par le secteur privé italien d’un centre de formation professionnelle vient confirmer cette importance“, a ajouté M. Kooli.

Les discussions ont abouti à un commun accord d’œuvrer à organiser des sessions de formation professionnelle. Elles seront dispensées en Tunisie ou en Italie par des sociétés italiennes privées, au profit des entreprises tunisiennes membres de l’UTICA.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here