Beni Watani met en garde contre l’instrumentalisation des institutions de l’Etat

Beni Watani L'Economiste Maghrébin

Le parti Beni Watani a souligné aujourd’hui que « le pays est obnubilé par la mauvaise gouvernance et la faiblesse de l’État ». Tout comme il affirme son attachement à l’Etat de droit et à la nécessité de son application de manière juste et globale.

Selon un communiqué du parti, la lutte contre la corruption est une priorité absolue. Celle-ci ne doit en aucun cas être sélective, l’intérêt du pays devant primer sur les intérêts personnels.

Le parti Beni Watani met en garde contre l’utilisation des moyens et des ressources de l’État pour neutraliser, affaiblir ou faire pression sur les concurrents politiques.

Il n’a pas manqué d’ajouter que le pouvoir en place est aujourd’hui davantage préoccupé par les prochaines échéances électorales que par les véritables problèmes de la Tunisie.

Quant à la liberté d’expression, le parti a réclamé des garanties d’indépendance des médias, valeur fondamentale de la démocratie. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here