Accusé de viol, Ronaldo risque de tout perdre

Cristiano Ronaldo l'Economiste Maghrébin

Une Américaine de 34 ans a déposé une plainte pour viol contre Cristiano Ronaldo l’accusant de l’avoir agressée. Elle affirme avoir reçu 375.000 dollars pour garder le silence

La plaignante, Mme Mayorga, affirme que Cristiano Ronaldo l’a violée, le 13 juin 2009, dans un hôtel de Las Vegas. Elle assure avoir aussitôt dénoncé l’agression à la police et subi par la suite un examen médical.

Mais à l’époque, prétend-elle, elle s’était abstenue de citer le nom de son violeur car elle avait peur d’être « humiliée publiquement et de subir des mesures de rétorsion » de la part de la star.

Ayant subi un « traumatisme psychologique », a argumenté son avocat, elle a décidé de porter plainte contre le célèbre footballeur, soutenue par le mouvement #MeToo.

Le mouvement dénonce depuis un an les abus sexuels commis par des hommes de pouvoir.

Notons que la plainte au civil a été déposée le 27 septembre 2018 auprès d’un tribunal de Las Vegas, presque dix ans après le présumé viol.

Ronaldo a « la conscience claire »

Qualifiant le viol dans l’absolu « d’acte abominable », l’attaquant de la Juventus a catégoriquement démenti avoir commis cet acte. « Je refuse de nourrir ce cirque médiatique monté par des gens qui cherchent à se faire de la publicité à mes dépens », s’est-il écrié, assurant avoir « la conscience claire ».

Soutien de la Juventus, inquiétudes de Nike

La Juventus qui a déboursé la somme astronomique de 100 millions d’euros pour le transfert de Ronaldo du Real Madrid a, pour sa part, apporté un soutien sans faille à son joueur star.

En effet, la Juventus a souligné que « Cristiano Ronaldo a montré son grand professionnalisme et son dévouement au cours des derniers mois, ce qui est très apprécié par tout le monde à la Juventus. Les faits incriminés remontant à presque dix ans ne changent pas cette opinion qui est partagée par tous ceux qui sont entrés en contact avec ce grand champion », ont écrit les champions d’Italie en titre sur leur compte Twitter.

Par contre, Nike, la marque américaine, qui a signé un contrat à vie avec le Portugais, va « suivre de près la situation » et évoque des « accusations inquiétantes ».

En effet, le quintuple Ballon d’Or est l’un des trois athlètes avec LeBron James et Michael Jordan à avoir signé un contrat à vie avec Nike.

Rappelons que suite à ces allégations, le titre de la Juventus a plongé de 10%, hier vendredi, à la Bourse de Milan.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here