Organisation de la Coupe du Monde 2030 : Tunis et Alger favorables

Coupe du Monde 2030

Une candidature conjointe des pays nord-africains pour l’organisation de la Coupe du Monde 2030 est souhaitable. Tels sont les propos de Wajdi Jeri, le président de l’Union nord-africaine de football (UNAF), à Charm el Cheikh en Égypte.

Cette éventuelle candidature sera portée par l’Algérie, l’Égypte, la Libye, le Maroc, selon le souhait du comité exécutif de l’Union nord-africaine de football.

Engouement populaire

Lors de la réunion qui a eu lieu dimanche dernier dans la station balnéaire égyptienne, l’UNAF a proposé à chaque président des fédérations locales des pays membres de soumettre cette proposition aux autorités compétentes. Et ce, en attendant la prochaine réunion du bureau exécutif. L’UNAF compte sur l’appui assuré de la Confédération africaine de football (CAF).

D’ailleurs, le secrétaire général de l’UMA, le Tunisien Tayeb Baccouche, avait déjà officiellement appelé les cinq pays du Maghreb à présenter une candidature commune pour organiser la Coupe du Monde 2030 de football.

Dans une lettre officielle adressée aux pays membres de l’UMA, M. Baccouche n’a pas manqué d’appeler à « tirer les enseignements nécessaires de l’expérience du Maroc, qui a bénéficié du soutien de tous les pays du Maghreb et de l’enthousiasme des populations du Grand Maghreb pour l’initiative prise par le Royaume de présenter une candidature maghrébine pour le Mondial 2030 ».

A noter que la FIFA préférera désormais les candidatures communes à celles individuelles. En effet, l’instance suprême du football mondial ne tiendra désormais plus compte que des dossiers présentés en commun.

Les réticences de Rabat

La Tunisie et l’Algérie se sont montrées enthousiastes à l’idée de présenter une candidature commune avec le Maroc. Rabat, par contre, semble réticent à cette initiative. Il préfère plutôt une candidature aux côtés de l’Espagne et du Portugal qui, à ses yeux, aura plus de chances d’aboutir.

Or, les pays maghrébins ne sont pas les seuls à vouloir accueillir cette prestigieuse manifestation. D’autant plus que la date coïncide avec le centenaire de la première Coupe du Monde qui s’est déroulée en 1930, en Uruguay. L’Argentine, l’Uruguay et le Paraguay sont de redoutables concurrents.

1 COMMENTAIRE

  1. Une candidature maghrébine vouée à l’échec d’emblée vu la fragilité des relations outre les infrastructures défaillantes des pays voisins l’instabilité politique. et d’ajouter quel Sera la position de l’Algérie si le maroc met LAAYOUNE et DAKHLA villes hôtes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here