Orange Summer Challenge 2018 : les jeunes innovent

Orange Summer Challenge

Etudiants en ingénierie, développeurs et designers graphiques, ce sont des jeunes  qui mettent leur savoir-faire au service de cinq startups. Ils sont soutenus par les experts du Orange Developper Center et du FabLab Solidaire Jeunes sciences en Tunisie (JST). Il s’agit de la 8 ème édition du Orange Summer Challenge (OSC).

Aujourd’hui, la compétition a challengé cinq startups ainsi que cinq équipes de jeunes talents qui ont travaillé ensemble durant les trois mois d’été. Sans conteste, nous vivons dans l’ère de l’innovation. Et il n’y a pas mieux à vouloir trouver des solutions efficaces et rapides pour nous aider à gérer le quotidien et trouver des solutions pour sauver l’humanité. A l’instar de Trybonic, l’équipe a contribué à la fabrication d’une prothèse bionique semi-intelligente destinée aux personnes amputées d’un membre supérieur. Et oui, ils l’ont rêvé et l’ont conçu! Ces jeunes talents d’aujourd’hui sont l’avenir de demain.

OSC2018 : Trybonic a reçu le premier prix de l’innovation

Qui ne veut pas trouver une solution miracle pour la bonne cause ? Trybonic a reçu le premier prix de l’innovation (7000 dinars). L’équipe a contribué à la fabrication d’une prothèse bionique semi-intelligente. Cette prothèse permet en effet aux patients amputés de retrouver leur forme physique et leur aspect esthétique. Grâce à cette solution, le patient retrouvera l’usage de ses doigts dans plusieurs environnements prédéfinis ( domicile, bureau, véhicule…).

OSC 2018 : Hablo a reçu le 2 ème prix

Un autre projet innovant présenté a reçu le 2 ème prix  Hablo (5 000 dinars). C’est le compagnon idéal des parents pour détecter les pleurs du bébé. Pour ce, l’équipe a développé un dispositif connecté et une application mobile qui analysent 200 000 pleurs des nourrissons (faim, sommeil, change ou encore un malaise, en les orientant vers un pédiatre ou le spécialiste le plus proche).

OSC 2018 : Vsober 3 ème prix et  Insight Energy le 4 ème prix 

En outre, Vsober a reçu le troisième prix de 3000 dinars. C’est une application utilisant la réalité virtuelle, destinée aux psychothérapeutes et addictologues, qui permet un meilleur suivi des patients atteints d’une addiction aux cannabis. A travers une thérapie d’exposition, le patient est confronté à son environnement de consommation via une immersion totale dans l’application. Cette solution l’aide à éviter l’effet d’échappement et à diminuer ainsi l’addiction liée à son environnement habituel de consommation. 

Enfin, le quatrième prix récompense Insight Energy (2000 dinars) qui permet de suivre la consommation énergétique en temps réel: un moniteur d’énergie s’installe facilement sur le compteur électrique afin de collecter la consommation en temps réel et la productions dans le cas d’une installation photovoltaïque. 

Quant au 5 ème projet Logis, l’équipe a développé la solution technologique Logimo, un CRM destiné aux agences immobilières pour gérer leurs bases de données clients, leurs demandes immobilières ainsi que leurs offres de biens immobiliers. L’agent immobilier peut donc évaluer les prix des biens immobiliers en fonction de la zone d’habitation et du type de biens.

« Ce qu’on a vu aujourd’hui dénote d’un enthousiasme et d’une énergie positive dans un environnement compliqué. Et à Orange Tunisie, nous sommes très fiers d’être une locomotive de cet enthousiasme créé dans un écosystème », affirme Marwan Mabrouk, président d’Orange Tunisie.

D’après M. Mabrouk,  cette jeunesse pleine d’enthousiasme et d’innovation,  rencontre beaucoup de difficultés à concrétiser ses projets. 

Thierry Millet, directeur général d’Orange Tunisie conclut : « Nous sommes très fiers d’accompagner ces talents tunisiens. Au delà de la créativité de la jeunesse, on voit des projets qui deviennent économiquement viables. Depuis huit ans, nous avons eu trois grandes réussites. Nous espérons en avoir d’autres. Je pense que l’environnement de Startup Act et son décret d’application permettront économiquement à ces jeunes de construire leurs projets. En tout cas, nous serons présents pour essayer de les aider dans la mesure de ce qu’on sait faire. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here