58% des Tunisiens ont acheté en ligne durant les 12 derniers mois

Tunisiens L'Economiste Maghrébin

Le e-commerce poursuit son avancée en Tunisie. 78% des Tunisiens ont fait au moins un achat en ligne. Telle est l’annonce de l’enquête réalisée par MDweb, en partenariat avec l’Institut National de la Consommation et le Sevad, syndicat de e-commerce et de vente à distance, lors d’une conférence de presse tenue aujourd’hui.

Toujours selon l’enquête, 58% des internautes ont acheté en ligne sur le marché local au cours des 12 derniers mois. Quels sont donc les secteurs concernés ? L’étude a montré que 54% de ces achats correspondent au secteur billetterie / voyage. Idem pour les factures qui représentent 54%, suivi de 43% des sondés qui ont fait des achats en électroménagers. Cela dit, l’habillement demeure le produit le moins acheté, soit 47% pour le secteur habillement / cuir et chaussures.

Reste à savoir quelles sont les motivations des acheteurs ? Selon les experts présent à la conférence de presse, les sondés ont répondu en premier lieu le facteur temps, car cela évite le déplacement et la file d’attente.  

De son côté, Walid Kooli, Directeur du département des sciences économiques et de gestion ISET Sousse a souligné que le commerce électronique s’impose de plus en plus aujourd’hui. Selon lui, ce commerce électronique est un commerce à part entière. « En Tunisie, ce fameux commerce électronique reste assez timide« , a-t-il poursuivi.

La révolution numérique est en marche

Dans ce secteur, la performance s’explique aussi par le taux satisfaction. De ce fait, « plus des deux tiers des acheteurs en ligne sont satisfaisants », affirme M. Kooli.  

Et de poursuivre: « Pour les insatisfaits, tout le problème revient au fameux mythe de la confiance sur lequel il faut travailler pour pousser et développer cette économie ». 

En clair, il a fait savoir que la révolution numérique est en marche.  Et de préciser: « Le choix est plus qu’évident, il va falloir y aller. Et y aller prudemment en assurant une économie viable car c’est l’affaire de tous ». 

Par ailleurs, Tarek Ben Jazi, directeur général de l’Institut national de la consommation a insisté pour sa part sur le label de confiance car  il y a un potentiel important à développer le commerce électronique en Tunisie et surtout celui du label de confiance dans les sites marchands.

Rappelons que cette étude a été réalisée du 23 mai au 23 août, sur un échantillon de 1064 internautes.

En somme, l’achat en ligne a signé une solide progression depuis 2017, quand il ne représentait que 31.7%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here