Le décret d’application de Startup Act sera signé demain

Startup labellisées Tunisie

Le décret d’application de la loi Startup Act sera signé demain 3 octobre, lors d’un Conseil ministériel, affirme Anouar Maarouf, ministre des Technologies de la Communication et de l’Economie numérique.

En effet, le ministre a affirmé que la Tunisie veut devenir leader en matière de startup et entrepreneuriat à l’échelle africaine. « Nous voulons travailler sur le leadership africain », lance-t-il. La loi constitue une première en Afrique. Il a affirmé que la Présidence du gouvernement travaille sur le projet du Fonds des fonds qui doit fournir un accompagnement financier aux startup. Grâce à cette initiative tout entrepreneur désireux d’accéder aux marchés africains à partir de la Tunisie, pourra le faire.

D’ailleurs, la loi Startup Act est entrée en vigueur depuis avril 2018. Son objectif consiste à encourager les jeunes à lancer leur propre startup et investir en Tunisie. Cette loi comprend des mécanismes clairs facilitant le lancement des projets. Elle contient également une loi transfrontalière permettant aux Tunisiens résidents à l’étranger d’investir dans le pays. Elle permettra aux jeunes promoteurs d’ouvrir des comptes bancaires en devises.

Enfin, Startup Act garantira le droit de chaque jeune diplômé du supérieur à concrétiser son idée de projet, sans avoir peur de l’échec et de profiter des mécanismes d’incitation mis en place par l’Etat.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here