La BTK serait cédée au groupe marocain Banque centrale populaire

BTK Emprunt obligataire

Le groupe marocain Banque Centrale Populaire (BCP) est entré en négociations, à partir d’hier, avec le groupe français BPCE pour la cession de quatre filiales en Afrique. Ainsi, le BPCE a déjà retenu l’offre ferme pour l’acquisition de sa participation de 60% dans la banque universelle BTK.

Les autres acquisitions concernent trois banques en Afrique. Il s’agit non seulement de 68,5% dans la Banque Internationale du Cameroun pour l’Epargne et le Crédit (BICEC) au Cameroun. Mais aussi de 71% dans la Banque Malgache de l’Océan Indien (BMOI) à Madagascar.

L’autre acquisition est de 100% dans la Banque Commerciale Internationale (BCI) en République du Congo.

A noter que le groupe marocain vise, à travers cette offre, à accélérer son développement. Et ce, en élargissant sa couverture géographique à 17 pays sur le continent africain. De même, la BCP vise à construire le premier groupe bancaire en Afrique.

De leur côté, les banques concernées vont s’adosser à un partenaire financier et industriel ayant une solide expérience dans le domaine bancaire et développeront davantage leur activité.

Il est à rappeler que la BTK est devenue, en 2009, une filiale du groupe français BPCE, et ce, avec le rapprochement des groupes Banque populaire et Caisse d’épargne.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here