L’UPL pour un dialogue national sur le rapport de la colibe

upl

Le bureau politique de l’Union patriotique libre (UPL) a appelé au lancement d’un dialogue national  et civilisationnel sur le rapport de la Commission des libertés individuelles et de l’égalité (COLIBE), dans un communiqué rendu public aujourd’hui, 12 août.

Le bureau politique de l’UPL a appelé les élites du pays à lancer  ce dialogue national et de  vulgariser les recommandations du rapport de la COLIBE afin que les Tunisiens comprennent de quoi il s’agit sans aucune influence de n’importe quelle partie.

L’UPL brise le silence enfin sur le sujet de la COLIBE

Par ailleurs, le parti politique de Slim Riahi a mis en garde contre les discours haineux et hostiles  entre les partisans et les ennemis du rapport de la COLIBE. Cette tension a atteint l’appel à la violence regrette le bureau politique de l’UPL.  Dans la même perspective, l’UPL a rejeté catégoriquement l’instrumentalisation des espaces cultuels  pour inciter contre le rapport de la COLIBE. Les bureaux régionaux de l’UPL ont enregistré quelques cas d’incitation contre le rapport  d’après la même source.

« Les derniers événements affirment qu’un certain nombre de partis politiques qui n’ont plus de crédibilité auprès des électeurs tunisiens  ont recouru à la création d’un conflit idéologique et identitaire , à la fois,  entre les Tunisiens à l’instar des conflits idéologiques pour lesquels les Tunisiens ont souffert avant les élections de 2014 » explique-t-il.  L’Union patriotique libre (UPL) a rappelé que si le rapport se transforme en projets de loi, il passera nécessairement par l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) pour l’adoption et il fera l’objet d’étude et d’un dialogue profond et global.

Il est à rappeler qu’une manifestation hostile au rapport  a eu lieu devant l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), hier 11 août. Une autre manifestation menée par des progressistes et des modernistes se tiendra, demain 13 août, devant le théâtre municipal de Tunis, à 18h. Actuellement, il y a une mobilisation des deux côtés :  la commission de la COLIBE qui tient les conférences et tente d’expliquer les recommandations du rapport et les personnes hostiles au rapport qui ne manquent d’inciter contre les membres de la commission et le rapport.

Par

Publié le 12/08/2018 à 11:16

Leave a Reply

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin

Send this to a friend