Abderraouf Chérif: “Un agenda caché derrière les cinq démissions”

Abderraouf Cherif L'Economiste Maghrébin

Abderraouf Chérif, président du bloc parlementaire du parti Machrou3 Tounes, suite aux propos de l’une des démissionnaires du parti, Leila Chettaoui, déclare : ” l’instauration d’une dictature au sein du parti”.

Joint par téléphone, Abderraouf Chérif a souligné que les déclarations de Leila Chettaoui sont trompeuses. Il a précisé à cet effet: “Les cinq démissions obéissent à un agenda caché”. 

Abderraouf Chérif: “Les démissionnaires soutiennent Youssef Chahed”

Il a ajouté: “La décision des démissionnaires est motivée par leur allégeance à Youssef Chahed au détriment des positions du parti vis-à-vis du gouvernement. D’ailleurs, on l’a bien vu lors de la loi de Finances 2018 et la récente polémique sur le  vote de confiance au ministre de l’Intérieur”. 

Et de poursuivre: ” Quand on se dit démocrate, on respecte la décision de la  majorité si on est minoritaire et non l’inverse. Je reviens un peu en avant  sur le vote de confiance de Hichem Fourati. L’objectif n’était pas de voter pour ou contre le ministre, mais avant cela, nous aurions voulu savoir les vraies raisons du limogeage de Lotfi Brahem, notamment après les déclarations du ministre de la Défense Abdelkarim Zbidi qui a nié la rumeur de la tentative de coup d’Etat”.

A.Chérif a conclu:  “La vraie question à poser est celle-ci : en quoi  Lotfi Brahem a-t-il  failli ? Les Tunisiens ont le droit de connaître la vérité car il y va de leur sécurité et de la sûreté du pays”. 

 

 

Par

Publié le 09/08/2018 à 19:02

Leave a Reply

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin