Jounaïdi Abdeljaoued conditionne le retour de Samir Taieb

Jounaïdi L'Economiste Maghrébin

Jounaïdi Abdeljaoued, nouveau dirigeant du parti Al Massar, dresse un état des lieux de la situation  politique du gouvernement. Tout comme il est revenu sur les déclarations  récentes de Salma Baccar. 

Le nouveau dirigeant du parti Al Massar a déclaré sur les ondes radiophoniques : »Samir Taïeb  a pris seul la décision de démissionner de son poste de secrétaire général du parti Al Massar , s’il souhaite revenir, il devra quitter son poste de ministre ».

Cette déclaration arrive suite au vote des  79 membres du Conseil central pour son retrait du gouvernement : 39 membres du parti  se sont abstenus de voter et 30 autres membres dont Salma Baccar sont en faveur à ce que Samir Taïeb maintienne son poste de ministre.

Jounaïdi Abdeljaoued: « Chacun veut se positionner à sa manière »

Evoquant le choix de la participation de son parti aux réunions de l’Accord de Carthage, mais aussi à la rédaction du document Carthage 1, il a déclaré: « Au départ tout était clair, mais les choses ont changé quand le gouvernement d’union nationale a perdu sa raison d’être. Finalement  nous nous sommes retrouvés petit à petit face à une guerre interne entre les partis de la coalition, et qui s’est transformée en une guerre de lutte pour le pouvoir pour lequel chacun veut se positionner à sa manière ».

Rappelons qu’il y a quelques jours, Salma Baccar a souligné que le gouvernement doit rester en raison de l’absence d’une solution alternative « car il s’agit d’un processus politique qui doit se poursuivre jusqu’aux prochaines échéances électorales”.  Selon elle,  le bilan de  Samir Taïeb, ministre de l’Agriculture, de la pêche et des ressources hydrauliques, est positif.  Il est important de dresser un bilan de chaque ministère pour voir s’il a réussi ou pas, a-t-elle souligné.

En somme, les divisions intestines persistent et signent au sein des partis. Après Afek Tounes, c’est au tour du parti Al Massar d’exiger à ce que l’un de ses membres quitte le gouvernement.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here