BCE: « Un homme d’Etat pense avant tout aux générations futures »

Béji Caïd Essebsi
Le décès du président de la République à l'âge de 93 ans

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi, a prononcé un discours, dans la soirée du  mardi 31 juillet 2018, lors de la clôture de la conférence annuelle des chefs de missions diplomatiques et des consulats, en présence des membres du gouvernement, durant lequel il a salué les efforts de la diplomatie tunisienne.  

De ce fait, il a souligné l’importance de promouvoir l’image de la Tunisie en tant que destination touristique et un bon site pour les investissements. 

Le président de la République est revenu sur  le choix de la Tunisie d’accueillir la trentième session ordinaire du sommet arabe qui aura lieu le mois de  mars 2019 ainsi que celui  du sommet de la Francophonie en 2020 et  l’adhésion de la Tunisie pour la quatrième fois au Conseil de sécurité des Nations unies en tant que membre non permanent pour la période 2020-2021, cela  reflète la restauration de la Tunisie sur le plan international. Il a appelé, dans ce contexte, la nécessité de bien se préparer et de fournir toutes les exigences de la réussite de ces avantages importants.

Évoquant la poussée des jeunes diplomates, BCE a souligné pour sa part: “ Nous devons les encourager pour qu’ils montrent à tous la qualité extraordinaire  de l’école diplomatique tunisienne fondée par le leader Habib Bourguiba, Mongi et Taïeb Slim, et d’autres grands diplomates ayant rayonné dans le monde.

BCE: « Il est important de choisir les meilleurs »

Il a également ajouté: “Il est important de choisir les meilleurs, car seule  la compétence et l’engagement doivent primer surtout quand il s’agit de défendre les intérêts de la Tunisie”.

Par ailleurs, lors de son discours, le chef de l’Etat a lancé une pique à tous  ceux qui se voient déjà présidentiables. Il a déclaré: « En 2020, personne ne sait d’avance  s’il sera au pouvoir ou simple spectateur. Or la différence entre un politicien et un homme d’Etat, c’est qu’un politicien s’inquiète pour les prochaines élections, contrairement à un homme d’Etat qui  pense aux générations futures ». 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here