Tunisia 88 : la musique comme moyen d’inclusion sociale

Tunisia 88-musique-inclusion

Le concert du 21 juillet de l’Orchestre  du Bal de l’Opéra de Vienne a permis de mettre en lumière un projet pédagogique et solidaire celui de Tunisia 88.

Ce projet est destiné aux élèves  dans  les différents lycées en Tunisie. La direction du festival d’El Jem a tenu lors de ce concert à faire participer la chorale de Tunisia 88  avec  3 ou 4 morceaux.  Radhi Meddeb , président de Tunisia 88, nous en dit plus.   

Tunisia 88 : un projet solidaire  qui donne déjà des résultats 

“Tunisia 88” est un projet de création de clubs de musique dans les établissements scolaires tunisiens répartis sur  24 gouvernorats de la Tunisie .

Ce projet est promu par Kimball Gallagher qui a une association internationale qui s’appelle “International 88”. Pourquoi ce chiffre 88 dans l’international et 88 en Tunisie? C’est un clin d’œil aux 88 touches du clavier d’un piano.

Kimball Gallagher est un pianiste de renom et un globe-trotter qui parcourt le monde et donne des concerts à travers le monde . La combinaison  de son approche musicale et celle d'”action  et développement solidaire” , l’association tunisienne qui héberge ce projet et que je préside, est de permettre l’inclusion par la musique . Notre objectif est de donner l’occasion à des  jeunes lycéens, répartis sur l’ensemble du territoire tunisien, de découvrir la musique, de jouer de ce langage universel qu’est la musique et de contribuer ainsi au rayonnement de leur région et à leur épanouissement personnel . Notre conviction est que la musique adoucit les mœurs et donne l’occasion à ces jeunes d’être des citoyens globaux . Et les résultats auxquels nous parvenons avec la conduite pédagogique de Kimball sont époustouflants.

Notre ambition  épaulée par notre mécène principal , la Banque européenne d’investissement (BEI) ici représentée par M. Ulrich H. Brunnhuber, est de ne pas nous arrêter à cette première phase de Tunisia 88.  Notre deuxième phase en concertation avec l’accord du ministère de l’Education nationale est de toucher l’ensemble des lycées de la République Tunisienne, ce qui représente 530 lycées répartis à travers le pays.

Je ne pourrais terminer mon allocution sans dire que ce projet bénéficie du haut patronage du Président de la République Tunisienne et que ce soir nous aurons l’occasion de  voir ensemble  une vingtaine de jeunes lycéens tunisiens, venant de différents lycées à travers la République, avoir le plaisir et l’honneur de se produire dans le sillage de ce grand orchestre viennois.

Vous allez être surpris de leur capacité d’adaptation. En deux jours d’entraînement, ils vont pouvoir chanter en allemand et aussi entraîner l’Orchestre pour les accompagner sur des chansons tunisiennes. Un grand merci à l’ambassade d’Autriche qui a rendu cela possible , au festival d’El Jem et aussi à l’UIB qui par sa fondation Arts et culture permet que ce genre de choses se produise.”

Dans ce sens,  Son Excellence Monsieur Herbert Cross  a insisté sur le fait que l’ambassade d’Autriche est très engagée dans sa coopération avec la Tunisie dans le domaine de la culture d’où son appui pour le projet Tunisia 88 .

 Enfin,  S.E.l’ancien ambassadeur d’Autriche, Monsieur Maximilian Pammer , a voulu  saluer  la fidélité et la solidarité de l’orchestre et du chef d’orchestre Uwe Theimer en particulier pour leur présence annuelle au festival d’El Jem depuis 20 ans.

Le professeur Theimer a tenu à encourager l’action de Tunisia 88 en leur permettent de participer à  cette soirée.

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here