Fonction publique : hausse de la masse salariale de 10.89% entre 2010 et 2017

Fonction publique L'Economiste Maghrébin

De la date de l’indépendance jusqu’à 2017, le nombre des travailleurs dans la fonction publique a été multiplié par 16, pour atteindre au total 690 091 recrutements répartis entre 348.166  fonctionnaires civils, 106 223 ouvriers et 235 702 entre militaires et policiers, selon une étude quantitative publiée par la Direction générale de l’Administration et de la fonction publique auprès de la Présidence du gouvernement.

Ainsi, l’étude a fait ressortir que les 2/3 des travailleurs, soit 90% des fonctionnaires publics sont affectés aux ministères et structures centrales, soit un nombre total de 408 692 répartis entre 327 361 fonctionnaires et 81 331 ouvriers.

En outre, la moyenne d’âge des travailleurs était de l’ordre de 43.4 ans en 2016, contre 40.2 ans estimée en 2007. Quant au nombre des travailleurs dont l’âge ne dépasse pas les 35 ans, il est en baisse continue, passant de 35.9% en 1998, à 25.96% en 2016. S’agissant du nombre des travailleurs âgés de plus que 45 ans durant la même période, il est passé de 27.4% à 41.6%.

Pour le nombre des retraités, l’étude a démontré qu’il est de 12207 agents entre 2018 et 2020, contre des estimations tablant sur 135 701 agents entre 2021 et 2027.

Fonction publique : les salaires représentent 70% des ressources de l’Etat en 2018

En 2018, les salaires de la fonction publique sont estimés à 16 574 milliards de dinars, soit environ 70% du total des ressources de l’Etat, contre 15 834 milliards de dinars en 2020.

De ce fait, la masse salariale de la fonction publique en pourcentage du PIB s’est accrue entre 2010 et 2017 de 10.89% en glissement annuel. Une telle hausse est considérée, selon le Fonds monétaire international (FMI), comme parmi les plus élevées au monde.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here