Tunisie : balance alimentaire excédentaire de 226 MDT à fin juin 2018

Balance-alimentaire déficit mai 2019

Au cours des six premiers mois de l’année 2018, la balance alimentaire a enregistré une amélioration du taux de couverture des importations par les exportations atteignant 108,7 % contre 68,5 % au cours de la même période de 2017, selon les chiffres publiés par le ministère de l’Agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche.

Cette hausse est due essentiellement à la hausse de la valeur des exportations alimentaires de 78,3% contre 12,3% pour la valeur des importations alimentaires. Cela s’est traduit par un excédent de la balance alimentaire de 226 millions de dinars contre un déficit de 728,5 millions de dinars une année auparavant.

Ainsi, les exportations alimentaires ont atteint 2 822 millions de dinars à fin juin 2018, du fait de la hausse des exportations de l’huile d’olive en volume pour s’établir à 142 mille tonnes contre 46,7 mille tonnes et en valeur à 1 351,6 millions de dinars contre 430,7 millions de dinars, avec une amélioration des prix de 3%.

Cette hausse a été également observée au niveau des exportations en valeur des produits de la mer frais (+7%) des dattes (+35%), des légumes frais en particulier les tomates géothermiques (+44%) et des agrumes (+6%).

Pour les exportations des fruits d’été, 15 mille tonnes ont été exportées pour une valeur de 45 millions de dinars, enregistrant une croissance de 25% en volume et de 55% en valeur.

Il est à noter que même sans prendre en compte les exportations de l’huile d’olive au cours des six premiers mois de 2018, la valeur des exportations alimentaires a augmenté de 28%.

Balance alimentaire : des importations de 2596 MDT

Durant la même période, la valeur des importations alimentaires a enregistré 2596 millions de dinars, et ce, grâce à la baisse du change du dinar tunisien et au développement de la valeur des importations de certains produits alimentaires de base, à savoir le blé dur (+24%), le blé tendre (+47%), le lait et dérivés (+65%) et le sucre (+11%).

En revanche, d’autres produits alimentaires ont enregistré une baisse en valeur, tels que le maïs (-30%) et les huiles végétales (-31%) en raison de la diminution de leurs importations en volume.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here