QNB Group : un résultat net en hausse de 7% à fin juin 2018

QNB-Group-L-Economiste-Maghrebin

QNB Group, la plus grande institution financière au Moyen-Orient et en Afrique, a annoncé les résultats de la période des six premiers mois de l’année 2018.

Le résultat net du premier semestre 2018 a atteint 7.1 milliards de rials qataris, soit l’équivalent d’environ 1.9 milliard de dollars, en hausse de 7% par rapport à la même période de l’année précédente.

Ainsi, le total des actifs a augmenté de 10% par rapport au 30 juin 2017, pour atteindre 846 milliards de rials qataris (232 milliards de dollars), le plus haut niveau jamais atteint par le Groupe.

Le principal moteur de la croissance du total des actifs a été le taux de croissance en termes des prêts et d’avances, qui ont augmenté de 9% pour se situer à 604 milliards de rials qataris (166 milliards de dollars). Cela a été principalement financé par les dépôts des clients qui ont augmenté de 9% pour s’établir à 614 milliards de rials qataris (169 milliards de dollars) à partir de juin 2017, contribuant à maintenir le ratio crédits / dépôts du groupe QNB à 98.4% au 30 juin 2018.

Le dynamisme du Groupe en termes de productivité opérationnelle génère des économies de coûts en plus de sources de revenus durables. Cela a aidé le groupe QNB à améliorer le ratio de productivité (ratio coût / revenu) à 27.2% à fin juin 2018 contre  29.3% à fin juin 2017, soit l’un des meilleurs ratios parmi les grandes institutions financières dans la région du Moyen-Orient et en Afrique

Les efforts de redressement du Groupe ont, également, contribué à réduire la charge de dépréciation nette sur le portefeuille de prêts de QNB au cours de l’année, démontrant ainsi une qualité supérieure de crédit de la base d’actifs de la banque.

Le maintien du ratio des prêts non-productifs à 1.8% reflète aussi la bonne qualité du portefeuille de crédits du Groupe et la gestion efficace du risque de crédit. La politique prudente du Groupe en matière de provisionnement a maintenu le taux de couverture à 110% au 30 juin 2018.

Le total des capitaux propres a atteint 76 milliards de rials qataris (21 milliards de dollars), soit en hausse de 3% par rapport à fin juin 2017. Le bénéfice par action est de l’ordre de 7.4 de rials qataris (2 dollars américains) contre 7 de rials qataris (1.9 de dollars américains) une année auparavant.

Le ratio des fonds propres (RAC) s’élevait à 15.8% au 30 juin 2018, bien au-dessus des exigences réglementaires minimales de la Banque centrale du Qatar et du Comité de Bâle.

Le financement réussi de QNB sur les marchés internationaux au cours des six premiers mois de 2018 comprend, entre autres, des émissions de capitaux de 560 millions de dollars avec une maturité de cinq et dix ans en Australie et des obligations de 720 millions de dollars avec une maturité de 30 ans à Taiwan. Cela reflète la réussite du Groupe dans la diversification des sources de financement en pénétrant de nouveaux marchés de dette, recherchant un financement durable à long terme, et en allongeant la maturité des sources de financement et la confiance des investisseurs internationaux dans la solidité financière de QNB Group et sa stratégie.

En juin 2018, l’agence de notation Fitch Ratings a révisé les perspectives de stabilité en raison d’une gestion réussie de l’impact du blocus. QNB reste la banque la mieux cotée au Qatar et l’une des banques les mieux cotées au monde avec la quatrième meilleure note des principales agences de notation, à savoir Moody’s, Standard & Poor’s et Fitch Ratings.

Le groupe QNB dessert plus de 22 millions clients employant plus de 29 mille salariés répartis sur 1100 sites avec un réseau ATM de plus de 4400 machines.

 

Par

Publié le 14/07/2018 à 12:24

Leave a Reply

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin