Attaque terroriste de Ghardimaou : BCE et Youssef Chahed réagissent

BCE L'Economiste MaghrébinUne réunion  du conseil de sécurité nationale

Une réunion  du Conseil de sécurité nationale se tient en ce moment au Palais de Carthage, sous la présidence du Chef de l’Etat BCE. Cette réunion regroupe le chef du gouvernement, le ministre de l’Intérieur et ceux de la Justice et de la Défense; et ce, dans le but d’évaluer la situation dans le pays, après l’attentat terroriste d’Aïn Soltane et d’examiner les récentes nominations survenues au sein du ministère de l’Intérieur. 

Il est à noter que la veille, le Chef de l’Etat avait souligné que la tragédie s’est produite dans une zone montagneuse et “qu’il faut multiplier les efforts aussi dans les montagnes”. 

BCE : la réunion devra déterminer ce qu’il s’est réellement passé

Il a également ajouté: “La réunion devra ainsi déterminer ce qu’il s’est réellement passé. D’ailleurs, nous révélerons en toute transparence le contenu de la réunion, afin que les Tunisiens aient connaissance de ce qui est vraiment arrivé. Cependant, certains me reprochent de ne pas réagir à temps, je le répète, je sais quand je dois parler ou ne pas parler. Il ne suffit pas de dire n’importe quoi pour se montrer. Je suis le garant de la Nnation. Tout comme je suis responsable des gens qui exercent le pouvoir.”

Et de poursuivre: “Même si la Tunisie a peu de moyens sur le plan logistique et sur le plan des ressources humaines; il suffit que ces personnes soient bien accordées pour qu’elles fassent des miracles.

De son côté, Youssef Chahed a rappelé lui aussi que la guerre contre le terrorisme est un combat de longue haleine. Il précise: “Même si nous avons réalisé de grandes avancées, nous devons redoubler de vigilance. Il y a en face de nous des groupes terroristes désespérés et isolés, prêts à tout parce qu’ils n’ont plus rien à perdre. Nous sommes déterminés à éliminer tous ceux qui s’avisent de déstabiliser le pays, en détruisant l’économie du pays, en anéantissant les droits des femmes et des libertés.”

Et de conclure: “Je veux rassurer les Tunisiens que la situation sécuritaire est sous contrôle et que la Tunisie gagnera la guerre contre le terrorisme en raison de la disponibilité des forces de sécurité et de leur volonté de défendre la souveraineté pour garantir la stabilité du pays.”

 

Par

Publié le 10/07/2018 à 13:07

Leave a Reply

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin