De l’insuline bientôt par voie orale ?

l’insuline orale L'Economiste Maghrébin
photo crédits : 6OKEAN/ISTOCK

Pour bon nombre d’individus, il est possible de faire le choix entre plusieurs voies d’administration en cas de prise de médicaments, à l’exception d’un certain type de patients, dont les diabétiques sous insuline, qui n’ont le choix que de s’injecter une ou plusieurs doses par jour. Un mode d’administration contraignant et douloureux, rendant de ce fait plus difficile l’épreuve de cette maladie.

Il y a pourtant de l’espoir grâce à la découverte des chercheurs de la Harvard John A. Paulson School of Engineering and Applied Sciences (SEAS) qui ont mis au point une forme d’insuline par voie orale, une innovation qui  pourrait changer de manière radicale la façon dont les diabétiques contrôlent leur glycémie.

Non seulement l’administration orale d’insuline permettra d’améliorer la qualité de la vie de pas moins de  40 millions de personnes atteintes de diabète de type 1 dans le monde, mais elle pourrait aussi atténuer les conséquences potentiellement mortelles de la maladie chez les patients qui n’ont pas la possibilité d’effectuer les injections nécessaires comme il se doit.

La technologie mise au point par les chercheurs américains dont le processus d’élaboration a été détaillé dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences a permis de surmonter deux obstacles majeurs, l’insuline se dégradant  dans  l’environnement acide de l’estomac et étant mal absorbée au niveau de l’intestin.

La parade a été trouvée  en protégeant les molécules d’insuline dans une solution dite ionique protectrice , composée de choline et d’acide géranique, placée par la suite à l’intérieur d’une capsule avec un enrobage résistant à l’acidité gastrique . La formulation est biocompatible, facile à fabriquer, et peut être conservée jusqu’à deux mois à température ambiante sans se dégrader, un avantage de taille par rapport à l’insuline injectable actuellement disponible sur le marché qui doit être conservée  à l’abri de la lumière et de la canicule.

Par ailleurs, Banerjee Amrita Banerjee, principale auteure de cette recherche, a expliqué que l’insuline orale peut être préparée dans un processus simple en une étape, facilitant sa  production industrielle qui vraisemblablement sera peu coûteuse.

« Les implications de ce travail pour la médecine pourraient être gigantesques si les résultats aboutissaient à une pilule qui administre de manière sûre et efficace l’insuline et d’autres médicaments peptidiques aux humains,” commente  Mark Prausnitz, un éminent professeur de biologie moléculaire.

Rappelons que plusieurs tentatives de fabrication d’insuline orale ont été réalisées jusque-là  sans succès. Cette nouvelle technologie permettra-t-elle de vivre avec le diabète sous un meilleur jour ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here